mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

audience PM DG AREVA

En visite de travail dans le pays où la multinationale française tire une grande partie de son uranium, Philippe Knoche, le PDG d’AREVA a évoqué devant les autorités, la conjoncture difficile du marché. La conséquence directe sera la remise aux calendes grecques du projet géant d’Imouraren. Une mauvaise nouvelle pour le gouvernement qui attend l’entrée en service de cette mine, la deuxième plus grande d’Afrique, afin de renflouer les caisses de l’Etat.

La mine géante d'Imouraren de la multinationale française AREVA au Niger ne verra pas le jour en 2017 comme annoncé et attendu par les autorités. En visite cette semaine au Niger pour la première fois depuis son entrée en fonction, le PDG du groupe nucléaire français,  Philippe Knoche, a dressé une situation sombre sur le marché mondial de l'uranium où les cours continuent à baisser. « Le marché de l'uranium reste encore très dégradé. Les prix qui ont baissé  de près de 50% depuis l'année dernière » a argué le PDG d'AREVA qui s'est entretenu avec plusieurs responsables nigériens notamment le chef du gouvernement Birgi Rafini. La tendance va même se poursuivre pour les prochaines années puisque aucune reprise du marché n'est prévue à court terme, ce qui présage encore des « années difficiles avant l'éclaircie » selon Philippe Knoche.

Le PDG d'Areva s'est toutefois voulu rassurant en pronostiquant une reprise des cours à moyen terme.

« Le nucléaire se développe, donc le prix de l'uranium pourra encore augmenter dans quelques années » a-t-il présagé dans un de point de presse qu'il a animé au cours de sa visite à Niamey.

La mine géante d'Imouraren encore reportée aux calendes grecques

La visite du PDG d'AREVA a été donc de mauvaise augure pour les autorités nigériennes. La conséquence de cette poursuite de la morosité du marché de l'uranium, c'est un probable nouvel report de l'exploitation de la mine géante d'Imouraren qui à son démarrage, disposera d'une capacité de 5.000 tonnes par an. Annoncé pour 2014, son entrée en service a été reportée à plusieurs reprises en attendant des plus beaux jours sur les cours internationaux.Le contexte actuel risque donc de creuser le manque à gagner pour l'Etat. Ce dernier va devoir, en effet, envisager une baisse des entrées fiscales qu'il tire de l'exploitation des deux autres mines exploitées par les filiales nigériennes d'AREVA à savoir la Société minière de l'AÏR (SOMAÏR) et la Compagnie minière d'Akouta (COMINAK).

Les chinois en embuscade

AREVA est présente au Niger depuis une cinquantaine d'années à travers trois filiales opérant dans l'exploitation de l'uranium dont le pays est l'un des plus grands producteurs au monde. Ces dernières années, les relations ont été très tendues entre les deux parties notamment à la suite qu'a connue la conclusion de nouveaux contrats d'exploitation. Le Niger et AREVA ont finalement pu parvenir à un accord en mai 2014 mais depuis, sa mise en œuvre a été retardée par la situation sur le marché international. Très impacté par les répercussions de la baisse des cours qui a commencé depuis la catastrophe de Fukushima en 2011, AREVA a engagé depuis le début de l'année, une stratégie de réduction des coûts de production de ses sites au Niger afin de faire face à la situation.

Les autorités nigériennes se sont jusque-là montrées compréhensibles aux arguments d'AREVA sauf que leur patience risque d'atteindre ses limites. Le gouvernement compte en effet sur les revenus tirés de l'exploitation de cette mine pour financer plusieurs de ses programmes de développement surtout que le pays traverse actuellement une crise de ses finances publiques. Les autorités ont engagé une vaste opération de mobilisation des ressources internes en attendant le démarrage des activités de la mine prévue officiellement pour 2017.

L'échéance risque donc de se prolonger, ce qui pourrait pousser les autorités nigériennes à chercher de nouveaux partenaires surtout que plusieurs entreprises chinoises se sont montrées intéressées par le projet.

Le Niger est le 4e producteur mondial d'uranium et le 2e fournisseur d'AREVA dont un tiers de l'uranium utilisé dans les centrales nucléaires françaises provient des mines exploitées par la multinationale au Niger. Cependant, les bénéfices tirés de l'exploitation de l'uranium ne contribuent qu'à hauteur de 5% au budget général du pays, l'un des plus pauvres au monde.

 

Aboubacar Yacouba Barma

La Tribune Afrique 

Commentaires   

-6 #1 Mallam 20-11-2016 20:09
Merci beaucoup AREVA pour votre prise de conscience. Merci beaucoup les Occidentaux de ne plus jeter par la fenêtre de l'argent du contribuable européen.
Merci beaucoup tous les Pays amis du Niger qui ont compris que le régime de Issoufou Mahamadou est le plus corrompu de l'afrique postcoloniale. Ce régime sans pitié qui détourne alégrèment tout l'argent du pays le plus pauvre au monde. Issoufou et ses sbires pensent que il sufit de flater les Occidentaux et ils vont lui jeter leur argent. Ce regime doit être chassé si tot et contraint remboursé tout l'argent volé du peuple avant de cofrer ces minablessdirigeants . Merci beaucoup AREVA!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 birui 20-11-2016 20:16
:l:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 bachirou idrissa tie 20-11-2016 20:38
[mot censuré] la France alah ya isa
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 afriki 20-11-2016 21:09
La route Tahoua -Arlit est une véritable casse tête pour les usagers
. La route de l'uranium toujours en mauvais etat. Pourtant les memes gens qui criaient dans les rebellions poir dire que l'etat ne se soucie pas de leurs bien etre sont au pouvoir et la route de l'uranium n'a pas evolue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #5 Complot 20-11-2016 22:36
Le meeting de Hama à Abidjan, la rencontre de Hama avec le queue 'say, ce report jusqu'au prochaine président, montre que la france a succé le régime actuel. Elle lui tourne le dos, parce qu'elle a mis le peuple sur son dos. Un autre dirigeant déjà ciblé sera travaillé, accompagné à tel point que même s'il arrive au pouvoir il est trop lié aux engagement pour travailler pour le Niger. le même scénario va continuer jusqu'à l'éternité. Mes chers compatriotes mettez l'eau dans vos vins. Ni Hama, ni Issoufou et ni quelqu'un d'autres n'est responsable de la situation que vous vivez. Les derniers jours même risque d'être compliquer dans la même visée.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #6 Surveillant 20-11-2016 23:00
Les forces de sécurités doivent bien surveiller les frontières nigériennes pour empêcher à ces dirigieants voleurs de fuire. les voisins de ces minables dans les différents quartiers d niamey doivent emêcher qu'ils fuient avec leurs familles. Ils vont chier l'argent du peuple nigerien. Point bare
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Kamit 21-11-2016 03:17
C'est la France qui exploite notre uranium, c'est la France qui fixe le prix, c'est la France qui achète.
Trouvez l'erreur?
les états de l’Afrique de l'ouest veulent en 2020 avoir une monnaie commune. Le Niger compte sur l'uranium?
Vous croyez que la France qui possède, fabrique et émet le franc CFA va nous dire AMEN, et laisser filer sa poule aux œufs ' ? Tous ces dirigeants Nigériens sont arrosés par AREVA!!!
Cette reaction de la France n'est qu'un début.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #8 Areviste 21-11-2016 07:09
Mauvaise nouvelle pour qui ? Pas pour le bas peuple qui n'attend plus rien ni de areva, ni de ses valets locaux que sont mahamdou issoufou et son gang de malfaiteur. Les nigeriens attendent juste le bon moment pour faire le menage et fermer cette parenthese cauchemardesque de issoufou et ses copains.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 ramdan 21-11-2016 08:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Mallam :
Merci beaucoup AREVA pour votre prise de conscience. Merci beaucoup les Occidentaux de ne plus jeter par la fenêtre de l'argent du contribuable européen.
Merci beaucoup tous les Pays amis du Niger qui ont compris que le régime de Issoufou Mahamadou est le plus corrompu de l'afrique postcoloniale. Ce régime sans pitié qui détourne alégrèment tout l'argent du pays le plus pauvre au monde. Issoufou et ses sbires pensent que il sufit de flater les Occidentaux et ils vont lui jeter leur argent. Ce regime doit être chassé si tot et contraint remboursé tout l'argent volé du peuple avant de cofrer ces minablessdirigeants . Merci beaucoup AREVA!

voilà un nigérien qui se réjouit de cette situation.prions pour lui afin que sa haine le libère
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 sani 21-11-2016 08:56
l'uranium Nigérienne est pour les Nigériennes nous demandons le retrait pure et simple du contrat enfin de profiter les Nigériennes
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Tahir 21-11-2016 09:31
C'est pourquoi nous avons choisis TAZARCE au temps de Bana
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 mou tachi tsayé 21-11-2016 10:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Tahir :
C'est pourquoi nous avons choisis TAZARCE au temps de Bana

Eh oui, le Président Tanja ne se laisse pas marcher sur les pieds. Si des traîtres(Comme Salou le petit soldat qui appelait le Président par «baba», en enlevant son béret et ses chaussures comme Hama+) ne se trouvaient pas parmi nous, Imouraren serait à sa 6ième de fonctionnement à plein régime.
Avec un vis-à-vis qui se fait respecter, le comportement d'Areva est appelé un bris de contrat. Et il y aurait des conséquences légales, financières et pénales à son encontre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 wayyo 21-11-2016 10:38
Depuis plus de 50 ans qu'Areva exploites les richesses du Niger et jusqu'à présent c'est le dernier de la planète. Il est temps qu'Arave cède la place à un autre partenaire moins cupide. Mais avec ces lèche-culs des oreilles rouges, Areva manipulera le Niger comme bon lui semble.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Killeur 21-11-2016 11:22
Trop c'est trop
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #15 Trump 21-11-2016 12:28
Vive Tandja Mamadou, vive le tazatcé vivier le niger abas mahamadou Issoufou et son satan système. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Bob 21-11-2016 20:35
Implorons DIEU pour que le prix de cette matiere que la majorite des nigeriens ne connaissent meme pas la couleur continue de chuter.Puisse ALLAH fasse que le prix du kilo baisse a terre AMEEN
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 inconnu 21-11-2016 21:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Bob :
Implorons DIEU pour que le prix de cette matiere que la majorite des nigeriens ne connaissent meme pas la couleur continue de chuter.Puisse ALLAH fasse que le prix du kilo baisse a terre AMEEN

Prions tous pour ce pays car avant tout nous sommes tous Nigeriens, et DIEU a dit je vous donne toujours un chef à votre image
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 billa 22-11-2016 10:56
Issoufou et son gouvernement son tous des con.nous qui étions sur le site d'imouraren avant sa fermeture savons que ce progé ne redémarrera plus jamais avec les français comme ils l'ont annoncé.les français voulais juste réserver l'endroit pour leur future pendant que nos con de dirigeants restaient bouche bée a attendre que cela arrive.on ne haï pas areva de merde mais c'est Issoufou qu'on déteste le plus.vive baba Tandja et a bas Issoufou et son putain de régime.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 bramini 22-11-2016 10:59
vouloir le malheur ou l’appauvrissement de son propre pays à l'heure actuelle ne peut être que l'oeuvre d'un lumaniste de la pure espèce .il n'y a pas plus sûr .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Sourou 22-11-2016 12:12
Prions pour un rassemblement de tous les Nigériens merci :eek: :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 téchilé 22-11-2016 14:48
salut même ceux qui avaient porté ces Messieurs au pouvoir par la fraude, les menaces de toutes sortes et que sais encore regrettent leurs choix. quand on donne son avis on dit que c'est un opposant; dites moi svp qui n'est pas opposant?où alors on ferme les yeux quand ça nous arrange on s'en fou de tout le reste.l'histoire;le temps nous le dira!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 Ni guri -Ni lumana 22-11-2016 19:33
Arrêter de mettre en valeur cet uranium est la meilleure des choses pour le citoyen lamda. Et pour une contribution à hauteur de seulement 5%au budget de notre pays on peut oublier ça si on n'est pas capable de conclure avec d'autres partenaires tels que les chinois. .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #23 mou tachi tsayé 23-11-2016 09:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Ni guri -Ni lumana :
Arrêter de mettre en valeur cet uranium est la meilleure des choses pour le citoyen lamda. Et pour une contribution à hauteur de seulement 5%au budget de notre pays on peut oublier ça si on n'est pas capable de conclure avec d'autres partenaires tels que les chinois. .

Avec ces 5%, le Niger aurait pû tirer bien meilleur parti en jouant sur la concurrence nucléaire que se livrent les Canadiens, les Japonais, les Australiens, les Français, les Russes, les Chinois, Sud-Coréen.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 mou tachi tsayé 23-11-2016 09:24
Plus de 1,2 milliards d'Euro d'investissement initial direct, voilà ce que le Président Tanja nous avait fourni en faisant jouer cette concurrence saine et honnête.

Mais des traîtres parmi nous comme le petit Salou et le franc-maçon Isssoufou, ont accepté en échange du pouvoir et de la protection des Français, de renoncer à cet intérêt national pour leurs propres intérêts personnels.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 CHRISTIANO 22-08-2017 15:49
pourquoi dire Merci beaucoup les Occidentaux les occidentaux sont pour rien c'est pas eux qui dirigent AREVA c'est qui qui dirige AREVA c'est qui ..... c'est qui qui dirige les banques BNP ... SOCIETE GENERALE ...les occidentaux ...les occidentaux sont pas des salariés ni des investisseurs ni des actionnaires donc accusé l'entreprise mais n'accusé pas les occidentaux ... ils sont pour RIEN
MERCI
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

12 novembre 2018
SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

Depuis le fameux tweet d’Omar Ladan Tchana, ex ministre d’état nigérien des mines puis des transports, une polémique fait rage au Niger, bien plus intensément sur les réseaux sociaux, à...

CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

11 novembre 2018
CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

  Le vendredi 9 Novembre 2018, le Directeur Général Canal + Niger, M. Cheikh Sarr, le Directeur de la Chaine A +, filiale du Groupe Canal+, M. Damiano Malchiodi, Mme...

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

9 novembre 2018
RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

Le 5 novembre dernier, l’ONG française « Noé » était présent à Niamey au Niger, où elle a signé un accord de partenariat avec le gouvernement pour la délégation de la gestion...

FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

9 novembre 2018
FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

  Le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir, a animé un point de presse, ce jeudi 8 novembre 2018 à son cabinet. Ce point de...

FIN DE MISSION DE LA COORDONNATRICE DE PROGRAMMES ONU-FEMMES NIGER : le Président du REJEA lui rend un hommage mérité

9 novembre 2018
FIN DE MISSION DE LA COORDONNATRICE DE PROGRAMMES ONU-FEMMES NIGER : le Président du REJEA lui rend un hommage mérité

Le Réseau des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (REJEA) a organisé, ce vendredi 9 Novembre 2018, une cérémonie solennelle de remise de témoignage de satisfaction à la représentante Pays...

ZINDER : Le délibéré du procès en appel de l’activiste Yahaya Badamassi fixé au 5 décembre

7 novembre 2018
ZINDER : Le délibéré du procès en appel de l’activiste Yahaya Badamassi fixé au 5 décembre

C’est aujourd’hui, mercredi 7 novembre, que s’est tenu à Zinder, le procès en appel de l'acteur de la société civile,  Yahaya Badamassi. Après examen de l’affaire par la cour, le...