mardi, 23 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

assemblee deputes 19 06 2016

Les députés ont ratifié, au cours de la plénière d'hier sous la Présidence du 1er Vice-présidence, M. Iro Sani, la Convention de crédit n°1144 02 M, d'un montant total maximum en principal de quinze millions (15.000.000) d'Euros, signée le 30 novembre 2015 à Niamey (République du Niger) entre la République du Niger et l'Agence Française de Développement (AFD) pour la réalisation du Projet d'infrastructures d'alimentation en eau potable et d'ouvrage d'assainissement liquide dans la région de Tillabéri. Ce texte fait partie des lots de Conventions de crédits et prêts que le Gouvernement a pris sous forme d'ordonnances découlant de la loi d'habilitation que l'Assemblée lui avait accordée durant la dernière intersession.


Selon le Rapport de la Commission saisie au fond, «bien que la région de Tillabéry soit traversée par le fleuve Niger, elle présente un faible taux d'accès à l'eau potable, particulièrement dans les zones à potentiel épidémique du choléra le long du fleuve. Les populations, qui se concentrent particulièrement sur une bande de dix (10) km de part et d'autre du fleuve et sur des îles au milieu des bras du fleuve Niger, s'approvisionnent aujourd'hui majoritairement à partir des eaux du fleuve ou de ses affluents, sans traitement. L'accès des populations à des ouvrages d'assainissement améliorés est également limité. Cette situation accroit les risques de maladies hydriques et de propagation du choléra ».
Les députés se sont réjouis de cette initiative qui vient s'attaquer au crucial problème d'approvisionnement en eau potable des zones riveraines du fleuve Niger, notamment la Région de Tillabéri. Ils ont approuvé la ratification de cette Convention par 123 voix pour, 0 contre, 0 abstention.
Les députés ont ensuite examiné et adopté le Projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa. Ainsi l'état d'urgence proclamé dans la Région de Diffa est prorogé de 3 mois à partir du 28 avril 2016. Cette nouvelle prorogation a été approuvée par 127 voix pour, 0 voix contre et 3 voix abstention. Les députés ont auparavant ratifié le dernier texte pris par le Gouvernement en intersession et sous habilitation de l'Assemblée ayant prorogé ce même état d'urgence dans la Région de Diffa du 29 janvier 2016 au 27 avril 2016.
Enfin les députés ont examiné et adopté la modification à la loi de juillet 2013 portant Statut autonome du personnel du Cadre des Douanes. La modification a porté sur certaines dispositions relatives au concours direct d'accès au Cadre ainsi que la nomination dans l'un des Corps du Cadre des Douanes ; le droit à certaines primes, indemnités et autres avantages. La modification porte également sur la suppression du Statut autonome d'un certain nombre de dispositions qui sont désormais du domaine réglementaire. La modification a été approuvée par 118 voix pour, 0 voix contre, 0 abstention.

 


Mahaman Bako(onep)

Commentaires   

0 #1 gaskia né malam 21-05-2016 14:11
Est ce vrai que le ministre de l'enseignement primaire veut créer un parti politique ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Abdoulaye Djibrina G 24-05-2016 10:25
un ouf de soulagement pour nos freres et soeurs riverains de la Region de Tillabery. d'avance, nous pouvons saluer et encourager notre assemblee qui a decide de voter pour prendre ce credit pour la realisation des infrastructures et des points d'eau potables pour nos freres riverains qui sont victime des maladies contractees en buvant des eaux non traitees. nous esperons que promesse sera tenue et un suivi sans sentiment sera fait pour les entrepreneurs qui auront le marche de ces ouvrages. :roll:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

22 avril 2019
Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

Le MOJEN s’est réuni ce jour 22 Avril pour analyser et se prononcer sur la situation socio-académique et sécuritaire de notre pays. De la situation sécuritaire :  Le MOJEN, à...

Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

20 avril 2019
Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

Au moins cinq (5) soldats sont morts et trois (3) autres ont été gravement blessés à la suite de l’explosion ce samedi 20 avril, d’un engin explosif improvisé (IED) sur...

FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

19 avril 2019
FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

  Le Président de la République Issoufou Mahamadou a signé ce vendredi 19 avril, un décret portant promotion des officiers généraux et supérieurs des Forces armées nigériennes (FAN) et de...

Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

19 avril 2019
Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

Après une édition réussie à Bamako en 2018, c’est Niamey la capitale du Niger qui aura l’honneur d’accueillir, les 17 et 18 septembre prochain au Palais des congrès, la seconde...

Enseignement supérieur : le SNECS demande au président de renvoyer la réforme pour une seconde lecture à l’Assemblée nationale

19 avril 2019
Enseignement supérieur : le SNECS demande au président de renvoyer la réforme pour une seconde lecture à l’Assemblée nationale

Au lendemain de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi portant réforme du régime des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique, le Syndicat national des enseignants et chercheurs...

Niamey : libération des 92 élèves interpellés suite à la violente manifestation du mardi 9 avril

19 avril 2019
Niamey : libération des 92 élèves interpellés suite à la violente manifestation du mardi 9 avril

Les 92 élèves interpellés puis placés en garde à vue à la suite de la violente manifestation du mardi 9 avril dernier, ont tous été libérés. C’est ce qu’a déclaré...