samedi, 19 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BANNER1 Prodec cpa min

Niamey dans le noir

Niamey, la capitale du Niger est soumise depuis des semaines à des coupures répétées d'électricité, en raison de la forte canicule et surtout des ruptures récurrentes dans la fourniture du courant électrique à partir du Nigeria voisin, a appris jeudi l'AFP auprès des autorités.

Selon la société nigérienne d'électricité (Nigelec, publique), le problème a principalement pour origine la faible fourniture du courant depuis le Nigeria voisin, lui-même confronté à un problème de disponibilité du gaz et du manque d'eau pour alimenter les barrages qui produisent l'électricité.

Le Nigeria fournit plus de 80% de l'électricité au Niger. "Ces coupures sont (aussi) dues cette année à une chaleur particulièrement intense", a expliqué Alhassane Halid, le patron de la Nigelec. La demande a atteint "140 mégawatts," dépassant "largement" les "prévisions de 125 mégawatts" de la Nigelec, a-t-il relevé. La société tente d'alimenter la ville nigérienne de Niamey grâce à ses propres turbines avec "une "priorité" pour les secteurs "sensibles" comme "les hôpitaux et casernes militaires", a-t-il précisé.

Le reste de la ville aux quelque 1,5 million d'habitants, est soumis à des délestages. Des coupures répétées pouvant durer des heures, voire toute la journée, sont observées de jour comme de nuit à Niamey et sa périphérie, a constaté un journaliste de l'AFP. Ces délestages perturbent gravement le système de distribution d'eau potable, qui vient à manquer dans les foyers.

Un fût de 120 litres d'eau potable qui se vendait "en temps normal à 350 FCFA" se négocie "jusqu'à 1 000 FCFA", a dénoncé un résident de Lazaret, un quartier populaire. Faute de courant, des télévisions locales sont contraintes d'arrêter de diffuser leurs émissions plus tôt que prévu.

 

AFP

Commentaires   

+6 #1 ahmed 13-05-2016 11:50
Gouverner c'est prevoir, qu'est ce que la Nigelec, quelles sont les dispositions qu'elle a pris pour pallier ce problème? En outre, certaines villes comme Agadez, Arlit ne sont pas raccordées au Nigeria, alors pourquoi les coupures à ce niveau? Je crois que nous sommes juste fasse à un gouvernement et des responsables des sociétés irresponsable qui ne se soucient que de ce qu'ils vont gagner et du maintien de leur poste sinon aucune proactivités dans l'amélioration des services rendus à leur clientèle. Mais tenez-vous bien, c'est pendant cette période que les pauvres consommateurs payeront des lourdes factures d'eau et d'électricité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Dan Diaspora 13-05-2016 11:52
Qu'elle est belle notre capitale, surtout la nuit ou l'obscurite empeche de voir les immondices qui envahissent les rues. Comme quoi, a quelque chose malheur est bon.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 rabe 13-05-2016 12:47
et gourou banda, qu'est ce qu'ils attendent pour la mettre en marche.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 ba zzndaré 13-05-2016 16:21
Non ecoutez c grav si le patron de la Nigelec parle d'une prevision de 125 megawatt depassees a 140.
Mais c tre grav mn chere
Je sui desolé ke tu fait laffaire a la place là.
Sltp kitte laba tu connais rien du tout.
Comment tu va estimer sa a 125 mega alors ke gouroubanda mm ki viendra en complement fournira 100 mega.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Verdatre 13-05-2016 16:33
Il faut songer à une indépendance énergétique. Aujourd'hui le Nigéria n'arrive pas à éclairer ces villes pendant 2 heures par jour.

Alors il faut que le Niger pense à produire et alimenter le Nigéria. C'est un peu à l'image des parents qui font tout pour leur enfant de la naissance à l'âge adulte. Lorsqu'ils vieillissent, l'enfant prend soin d'eux.
Alors à vos marques!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 niger 13-05-2016 18:09
:cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 dan madotchi 13-05-2016 18:46
Notre politique énergétique tous régimes confondus a été l'une des plus calamiteuse sur cette planète. Normal, tous les ministres qui ont défilé à ce poste n'ont rien compris des enjeux liés à ce domaine. Ils réfléchissent comme au village.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 ALI MOUDI 14-05-2016 09:20
Avec la NIGELEC, gestion GURI, le courant ne passe plus et l'eau ne coule plus dans les robinets de la SEEN. Quelle catastrophe! quelle calamité! quel calvaire pour le peuple nigérien! La vie économique est bloquée; les appareils électro ménagers sont endommagés par les coupures intempestives sans espoir de dédommagement pour les victimes.Le sommeil des pauvres est fréquemment perturbé par le ronflement des groupes électrogènes alimentant les nantis en électricité. Les braves femmes ménagères sont debout de l'aube au soir à la recherche de l'eau devenue subitement une denrée très rare. :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 ALI MOUDI 14-05-2016 10:04
(suite) L'administration publique tourne au ralenti car les bureaux ne sont plus fréquentables et l’exécution de la majorité des tâches administratives est subordonnée à la fourniture d'électricité.Les sociétés publiques et privées ainsi que le secteur informel enregistrent des pertes financières inimaginables. La centrale électrique de Gorou Banda tarde à être opérationnelle et même quand elle le sera, elle ne peut pas régler définitivement ce problème lié à la réduction drastique de la quantité d'électricité fournie au NIGER par le NIGERIA. Or, il est évident que le Nigéria de l'intègre et nationaliste PRÉSIDENT BOHARI ne privera pas d'énergie électrique une partie de son peuple pour les beaux yeux de l'irresponsable gouvernement pléthorique de la renaissance acte2. C'est donc la preuve que cette situation désastreuse a encore de beaux jours devant elle car le PDT Issoufou qui en a pourtant eu les moyens n' a pas réussi à garantir au NIGER son indépendance énergétique. :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 ALI MOUDI 14-05-2016 10:35
LE PEUPLE A ÉTÉ HAUTEMENT TRAHI PAR LA CENI, LA CC ET TOUS LEURS COMPLICES QUI ONT TRITURÉ, FALSIFIÉ ET INVENTÉ LES PV AYANT FAVORISÉ LE COUP D’ÉTAT ÉLECTORAL QUI A PERMIS 'A CETTE ÉQUIPE D’INCOMPÉTENTS DE SE MAINTENIR ENCORE AU POUVOIR. LE PROBLÈME ÉNERGÉTIQUE N'EST QUE LA FACE CACHÉE DE L'ICEBERG CAR DANS TOUS LES SECTEURS DE LA VIE ÉCONOMIQUE, LA GESTION DU GURI SYSTÈME N' A ÉTÉ QUE CATASTROPHIQUE. LE MONDE ENSEIGNANT QUI EST DÉJÀ VICTIME DE DEUX A TROIS MOIS D’ARRIÉRÉS DE SALAIRES, SELON LES RÉGIONS, NE DIRA PAS LE CONTRAIRE. QUE DIEU PROTÈGE3 NOTRE CHER PAYS!!!! AMEN :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Absence de résultats 16-05-2016 15:21
Je pensais que ce problème était ...mais apparemment non. D'après ce que je lis, il me semble que c'est le statuquo depuis 25 ans.

Mais en fin, je ne devrai pas m'en douter, l'apparence des individus traduit parfois leurs réalités. Lorsqu'on voit tous ces "vieux bonzes" prendre d'assault la vie publique et politique du Niger. Dans le meilleur des cas, ils ont des formations vétustes et périmées depuis 35 ans sans posséder l'expérience de travail qui devrait supporter/justifier de faire affaire avec eux. Ne vous méprenez pas avoir beaucoup d'âges ne signifie pas que l'on a beaucoup d'expériences. Il y a une grande différence. Lorsque les individus passent leurs temps, à s'absenter du bureau, à refuser de travailler, à ne rien produire, quelle qu'en soit leurs formations, ils finissent par désapprendre. Ils sont diplômés, ils sont âgés, mais ils n'ont pas les bonnes expériences et les bonnes habiletés de travail.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Coupelec 16-05-2016 18:13
Qu'est ce cette nouvelle bourgeoisie a à faire avec les misères du petit peuple, les nouveaux milliardaires nigériens ont installé dans leur domicile des groupes electrogenes de 5 à 7 millions fe francs cfa et des mini chateaux d'eau qui les met à l'abri de la chaleur et de la soif; prions en attendant qu'Allah nous donne un PR suffisamment nationaliste et patriote qui fera du problème énergétique une de ses priorités
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mendicité à Niamey : un phénomène qui prend de l'ampleur

18 janvier 2019
Mendicité à Niamey : un phénomène qui prend de l'ampleur

Pas un carrefour ou une grande place publique de Niamey qui ne soit aujourd'hui envahi par des enfants, des femmes et des hommes en quête d'aumône. Ils prennent d'assaut ces...

Révocation : le Premier Ministre Brigi Rafini se débarrasse de TRADAM, l’un de ses plus proches collaborateurs

17 janvier 2019
Révocation : le Premier Ministre Brigi Rafini se débarrasse de TRADAM, l’un de ses plus proches collaborateurs

Hier, 16 janvier 2019 en fin d'après-midi, le Premier Ministre SEM Brigi Rafini a pris un arrêté mettant fin aux fonctions de l’un de ses plus proches collaborateurs depuis près...

Défense : le Groupe d'Action Rapide (GAR-SI), nouvelle unité d’élite de la gendarmerie, désormais opérationnel

16 janvier 2019
Défense : le Groupe d'Action Rapide (GAR-SI), nouvelle unité d’élite de la gendarmerie, désormais opérationnel

Le mercredi 16 janvier 2019 s'est tenue à l'École nationale de la Gendarmerie, la cérémonie de présentation officielle d’une nouvelle unité d’élite des Forces de défense et de sécurité nigériennes....

Insécurité : 4 soldats morts dans l’explosion d’engins improvisés vers Torodi

16 janvier 2019
Insécurité : 4 soldats morts dans l’explosion d’engins improvisés vers Torodi

Le samedi 12 janvier dernier, quatre (4) soldats nigériens ont perdu la vie à la suite de l’explosion d’engins explosifs improvisés, communément appelés mines, au passage de leur convoi. Les engins...

Cour Constitutionnelle : Orange Niger déboutée sur sa requête contre le Code général des impôts

16 janvier 2019
Cour Constitutionnelle : Orange Niger déboutée sur sa requête contre le Code général des impôts

L’opérateur télécoms Orange Niger a bien fait d’avoir finalement consenti à négocier à l’amiable avec la DGI sur le contentieux fiscal qui lui a valu la fermeture durant un mois...

90.000 F le prix de la tonne du ciment 100% nigérien de Malbaza, selon un responsable

15 janvier 2019
90.000 F le prix de la tonne du ciment 100% nigérien de Malbaza, selon un responsable

Le prix de la tonne du ciment de Malbaza ciment campany est à 90.000 FCFA à Niamey, a déclaré à l’Agence Nigérienne de Presse ce mardi 15 janvier 2019, le...