mardi, 21 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Etudiants en marche 

COMMUNIQUE DE LA COMMISSION PRESSE de L’UENUN

Le retard académique à l'UAM: L'UENUN sonne le glas de la victoire

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire a-t-on coutume de dire…

Les étudiants nigériens à l'Université Abdou Moumouni de Niamey demeurent plus que jamais dévoués et attachés à la lutte pour les acquis académiques car cette dernière reste incontestablement notre dénominateur commun. Comme dans toutes les structures de masse ,de nature corporatistes et progressistes ,l'organe dirigeant de L'UENUN a aussi entrepris des démarches pouvant lui permettre de rester fidèle à ses engagements pris auprès de sa souveraine base avant sa consécration ,en faisant un plaidoyer auprès des autorités académiques et politiques pour asseoir un système d'enseignement crédible et performant à l'Université Abdou Moumouni de Niamey et cela en fédérant les efforts et tous les sacrifices nécessaires à la réalisation de ces nobles objectifs.
En effet, depuis un certain temps, L'UENUN à travers son Comité Exécutif a exprimé son intransigeance sur des questions d'ordre académique notamment la mise en œuvre des stratégies et méthodes convenable pour l établissement d’un calendrier académique digne de son nom dans toutes les facultés ainsi que l école normale supérieure en vue de normaliser les années académiques, longtemps considérées comme kilométriques. Cet ainsi que plusieurs perspectives ont été envisagées par le Comité Exécutif en traitant dans un premier temps la question en synergie d'action avec le rectorat et dans un second temps ,la célérité est de mise pour l'atteinte de ce noble objectif au grand plaisir de la grande base souveraine de L'UENUN.

C’est pourquoi, L'UENUN a adressé à l'administration rectorale une correspondance depuis le mois D'août pour exiger l établissement urgent d’un calendrier académique dès la rentrée prévue pour le 04 septembre pour faire face au retard criard qui plonge les militantes et militants dans le désespoir avec son corolaire fameux système dit du LMD qui ne se résume qu'à une véritable machine de destruction estudiantine aux yeux des camarades car il réduit considérablement les ambitions de ces derniers à la simple LICENCE .En outre, il est important de rappeler ce que cest le calendrier académique et ses avantages aux militantes et militants . 
Le calendrier académique est un schéma déterminant le début et la fin dune année académique ainsi que les dates de la tenue des examens, Travaux Dirigés, Travaux Pratiques et Stages .Cela permettra de mettre fin à l élasticité de l'année et l'embrigadement des camarades dans des semestres de durée longuement indéfinie et enfin atteindre l'âge dor académique longtemps souhaité ; notamment la plus belle chanson que voudrait écouter tout militant de L'UENUN ,à savoir ¨ 3ans ;une LICENCE¨ Cette information relative au calendrier académique a été relayé et a fait l'objet dune adhésion massive par les militantes et militants qui se sont manifestés à bras le corps et l'ont jugés pertinente et assez nécessaire car il permettra de normaliser les années kilométriques à l'UAM.
Par ailleurs, au nom dune quelconque liberté absurde, nous avions constatés certains citoyens, de surcroit certains enseignants dits chercheurs, se sont permis grossièrement et honteusement de se prononcer contre cette correspondance historique et courageuse de L'UENUN notamment sur les réseaux sociaux. Cest qui explique clairement que cette initiative de correspondance combien de fois salutaire de L'UENUN na pas été favorablement accueillie par certains enseignants moins avertis des valeurs de l'enseignement, tapis sous l'ombre au niveau du rectorat qui acquiesce vraisemblablement ce qui explique à plus dun titre le mutisme complice du rectorat qui en toute bonne foi doit recevoir et répondre séance tenante en toute éthique à ladite correspondance transmise par L'UENUN et doit même saluer le courage et l'engagement des acteurs ayant été à la hauteur dun tel combat combien de fois notable et fructueux pour notre cadre organisationnel.
A l épreuve des faits, l'on constate que les autorités académiques et politiques continuent encore de s'inscrire dans une certaine logique de dilatoire et restent laxistes sur la base des subterfuges qui ne cadrent point avec les attentes de L'UENUN et des aspirations de l'ensemble des étudiantes et étudiants. Depuis lors ,L'UENUN na pas manqué de rappeler aux autorités politiques et académiques au respect des engagements pris et a exprimé son intransigeance à mettre sur pied un calendrier académique digne et de créer toutes les conditions qui s'imposeront pour assurer sa stricte exécution dans le respect des textes en vigueur .L'illustration la plus convaincante cest les démarches entreprises par le Comité Exécutif pour un dénouement heureux de la situation académique en matérialisant l'institution du calendrier académique dans toutes les facultés et l'ENS ,dès le début de cette rentrée académique prévue normalement pour le 04 SEPTEMBRE. Ceci étant vain, L'UENUN toujours dans sa sagacité a annoncé à travers un point de presse à l'opinion nationale et internationale sa ferme volonté à boycotter la rentrée académique si les autorités politique et académiques ne se ressaisissent point sur le respect des engagements pris et l'établissement sans concession dun calendrier académique dans toutes les facultés à l'instar de la FSS.
Aujourd'hui, L'UENUN semble déclencher le combat longtemps attendu par la grande base ,en donnant le bénéfice du doute aux pseudos autorités politiques et académiques ,pendant 48Heures pour trouver des alternatives crédibles relativement à un certain nombre des revendications urgentes ,où le calendrier académique figure en bonne place ainsi que le payement de la bourse du troisième trimestre et celle des vacances et d'autres questions importantes telle que la question des infrastructures à l'UAM (amphithéâtre 1000 Places de la FAST , salles de cours, laboratoire ……) .Cest ce qui justifie le mot d'ordre de 48heures lancé par L'UENUN en vue d'alerter l'opinion publique que les autorités académiques et politiques ne cessent comme toujours d'exceller dans une inconséquence inégalée et une insolence absurde et ontologique .Sinon comment peut-on comprendre dans un État ,de surcroit qui se claironne d être de DROIT, que l'on constate toujours même sur des questions sensibles et qui touchent la vie de la nation ,les pseudos autorités politiques et académiques se lancent dans un dilatoire illogique et éternel .Cela explique considérablement l'absence absolue de volonté de certains individus du rectorat qui n'aspirent quà défendre leurs intérêts égoïstes au détriment de l'intérêt supérieur des militantes et militants . 
Par ailleurs, L'UENUN doit s'atteler à adopter des moyens de lutte proportionnellement à la nature du contexte surtout en accélérant son noble combat vers une victoire certaine qui puisse permettre l'atteinte des objectifs académiques. Mais il faudrait que L'UENUN se convainque dune évidence : Les mots d'ordre intempestifs ne sont pas productifs et ne doivent pas être des moyens de lutte permettant de tordre le cou à l'adversaire car plus on décrète des mots d'ordre, plus on s'engouffre dans le retard.
Du reste, il y a nécessité d'adopter des moyens de lutte crédibles et favorables au contexte pour imposer un comportement responsable aux loubards qui prétendent nous gouverner par la démagogie.
La grande base, par sa souveraineté doit se mobiliser massivement pour accompagner les actions salvatrices du Comité Exécutif et cela au prix de n'importe quel sacrifice même sil faudrait faire répéter l'histoire car aucun combat ne saurait déboucher sur des bonnes auspices si et seulement si chacun de nous ne déploie les moyens qui s'imposent pour mieux faire aboutir nos justes et légitimes revendications.
Dressons-nous avec plus d'empressement .Levons-nous avec une plus grande détermination, LUTTONS en ces jours décisifs pour faire de l'Université Abdou Moumouni ce quelle doit être. Nous avons une chance de faire de l'Université, une institution meilleure si chacun de nous adopte le comportement quil faut pour redorer à l étudiant toutes ses lettres de noblesse. Il y a nécessité de sy mettre avec la plus grande énergie et de se battre corps et âme puisque nous avons la mission historique de défendre les valeurs de notre cher organisation.
Enfin, le Comité Exécutif à travers la commission presse souhaite une très bonne fête de tabaski à l'endroit de l'ensemble de la grande base de L'UENUN.

Niamey, le 04 septembre 2017

Pour la Commission Presse de l’Union des Étudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN/USN)
Le camarade DGA.

CDUSN

 

Commentaires   

0 #1 Lat 06-09-2017 18:40
Bof !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 lolna 07-09-2017 15:51
Aux petits frères de l'UENUN à force de tirer sur la corde vous risquez de la rompre. Vos revendications même si légitimes ne sont pas pas convaincantes, nous avons connu toute une année académique sans bourse sans compter les années blanches. Estimez vous heureux même si ça cloche par ci par là.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Épidémie de choléra dans la région de Maradi : 1449 cas dont 26 décès enregistrés à la date du 15 Août (Ministre)

16 août 2018
Épidémie de choléra dans la région de Maradi : 1449 cas dont 26 décès enregistrés à la date du 15 Août (Ministre)

POINT DE PRESSE DU MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE SUR LA SITUATION DU CHOLERA DANS LA REGION DE MARADI Au Niger, le choléra survient très fréquemment en période hivernale dans...

L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

11 août 2018
L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

 Le Ministre de la santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara qui a visité le jeudi 9 août 2018 deux camps d‘internement des malades du choléra dans le département de Madarounfa...

Faibles taux de réussite aux examens : 39,61% au BEPC et 25,75% au Bac

4 août 2018
Faibles taux de réussite aux examens : 39,61% au BEPC et 25,75% au Bac

Le Président Mahamadou Issoufou a dans son message à la Nation jeudi 2 août a mis en relief la ‘’faiblesse de notre système éducatif’’, relevant de « très faibles taux de...

L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards FCFA en finition

1 août 2018
L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards FCFA en finition

L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards de FCFA est achevé à 99 pour cent a déclaré ce jeudi à Maradi le directeur du projet...

« Colgate Made in South Africa » : bien qu’introuvable sur les marchés, la vente du produit suspendue par mesure de prudence (Ministère de la Santé)

30 juillet 2018
« Colgate Made in South Africa » : bien qu’introuvable sur les marchés, la vente du produit suspendue par mesure de prudence (Ministère de la Santé)

Communiqué du Ministère de la Santé Publique du Niger Depuis un certain temps, une information fait état d'un danger d'empoisonnement après utilisation d'un produit de contrefaçon de pâte à dent...

BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

3 juillet 2018
BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

Réunis ce lundi 2 juillet en Assemblée générale suivie d’un sit-in au Service des examens du Baccalauréat, les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen...