mardi, 16 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Dr malika assiste operation

La journée du 12 mai est une journée mémorable dans le cadre de la médecine au Niger et particulièrement dans le domaine de la cardiologie car c'est pour la première fois qu'une intervention de la chirurgie à cœur ouvert a été réalisée au Niger avec l'appui et le soutien des autorités nigériennes notamment de la fondation Tattali Iyali de la Première dame Dr Malika Issoufou.

En présence du Ministre de la Santé Publique M. Kalla Moutari et de la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant Mme Amadou Aissata, la Première Dame a procédé hier, au lancement de la chirurgie à cœur ouvert à l'Hôpital National de Lamordé (Niamey) dans le cadre de la coopération sud sud qui unit notre pays à la Tunisie. Avec l'équipe chirurgicale, Dr Malika Issoufou a participé à l'intervention chirurgicale à cœur ouvert de Melle Nadia Koffi âgée de 14 ans qui souffre depuis près de sept ans de cette maladie. L'opération qui a duré trois heures d'horloges s'est déroulée dans des bonnes conditions au grand bonheur de la famille de cette jeune patiente.
La Présidente de la Fondation Tatali Iyali Dr Malika Issoufou s'est réjouie du partenariat qui unit sa fondation à la clinique Mont plaisir. Elle croit fermement que cette coopération bilatérale, découle de la nécessité à moyen et long terme de la délocalisation des soins, pour soigner les patients sur place afin de leur éviter des déplacements fatigants et couteux. Et, pour elle, cela est d'autant plus important que notre pays pourra accueillir dorénavant des patients des pays voisins.
Après avoir suivi avec attention l'intervention chirurgicale par vidéo conférence dans la salle de télé enseignement, le Ministre de la Santé Publique M. kalla Moutari a exprimé toute sa satisfaction d'accueillir l'équipe de la clinique Montplaisir de la Tunisie au Niger. Cette mission philanthropique, a- t-il dit, est placée sous le parrainage de la Première dame, Docteur Malika Issoufou, dont la présence témoigne si besoin est de l'intérêt qu'elle accorde à cet événement. Dans le cadre de l'implémentation de la chirurgie à cœur ouvert, l'Hôpital National de Lamordé a déjà reçu en don un appareil cœur-poumon d'une valeur estimée à plus de cent millions(100.000.000) FCFA et des kits pour assurer l'intervention chirurgicale de trois malades. Il s'est réjoui de cet appui important pour le Niger car selon lui le traitement à l'étranger des malades nigériens relevant de la chirurgie cardiaque est très onéreux et grève les prévisions budgétaires devant couvrir les évacuations sanitaires. La pratique de la chirurgie à cœur ouvert dans notre pays érige ce dernier en pôle d'excellence en la matière en Afrique Subsaharienne. Le ministre a adressé au nom des plus hautes autorités de notre pays, ses remerciements à la vaillante équipe de la Clinique Montplaisir de la Tunisie et à la première dame en reconnaissance de ses efforts personnels qui ont permis l'aboutissement de cette mission. Il a salué l'excellente relation qui existe entre le Niger et la Tunisie et a souhaité que cette coopération se renforce et continue pour le bien être des populations nigériennes.
Dr Othman Sebai Président Directeur Général de la Clinique Montplaisir a loué la collaboration entre sa structure médicale et la fondation de la première dame. « C'est avec une grande fierté que j'ai commencé la chirurgie cardiaque à cœur ouvert au Niger et c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je compte continuer. L'intervention d'aujourd'hui a consisté à opéré une jeune patiente qui a une valve défaillante, qui ne fonctionnait pas normalement, on a du remplacer cette valve native par une valve artificielle » a t-il expliqué avant de reconnaitre le rôle déterminant qu'à joué notre pays au plus haut niveau pour réaliser cette mission. « Cette intervention s'est passée dans de très bonnes conditions grâce à l'appui du personnel médical et paramédical et à l'encouragement des responsables de l'Hôpital et de l'Etat nigérien » a-t-il ajouté.
Selon les détails de l'opération fournis par Pr Touré Ali Ibrahim Chef Service Cardiologie de l'Hôpital National de Lamordé, La maladie dont souffre la fille a été provoquée par des angines de la gorge qui sont non ou mal traitées et qui ont eu des conséquences graves sur le cœur. D'après lui, elle a la valve mitrale qui fuit, elle ne peut pas fournir d'effort et ne peut pas suivre sa scolarité normalement. Pendant l'opération, le cœur de la malade est arrêté temporairement et elle est mise sous circulation extra corporelle. La première dame et cette équipe médicale composée des experts nigériens et tunisiens, ont du remplacer la valve initiale avec laquelle la fille est née pour mettre une prothèse valvulaire. La nouvelle valve artificielle (prothétique) permettra à Nadia de vivre plus longtemps et mener ainsi à bien sa scolarité.
A noter que la clinique Montplaisir de la Tunisie est leader dans le domaine de la santé et particulièrement en matière de cardiologie, d'exploration cardiaque et orthopédique. A travers cette assistance médicale, le Niger et la Tunisie se base sur une coopération bilatérale, équilibrée, ambitieuse et réalisable.

 

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

Commentaires   

+13 #1 Yaou Ali 13-05-2016 12:05
Une très bonne nouvelle pour le Niger et les nigériens. Je souhaite que ça soit durable et que d'autres interventions qui ne se réalisent pas au Niger puissent se faire. Ameen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 abou ka 13-05-2016 12:09
Machaallah que dieu bénisse le niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Seydou 13-05-2016 12:34
Les genre d'articles que les niameyens détestent. Voir un Niger qui avance malgré leur haine. C'est bien une 1ere dame en pleine opération chirurgicale sur une pauvre femme nigérienne. Qui se soucie du peuple? Ah oui c'est vrai, ceux qui fuient et mettent le feu sont des prophètes et ceux qui travaillent sont des hypocrites g failli oublier.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 moussa foullo 13-05-2016 13:14
Bonne continuité pour nos médecins et que dieu bénisse le Niger et la Tunisie
Vive la coopération régionale
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 zaki 2 13-05-2016 13:24
Excellent!!!
Les premières dames doivent servir a faire avancer le pays.

bonne chance ONG Tatali Iyalli
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 dan niger 13-05-2016 15:45
pourquoi les gafili et autres inconditionnels du fugitif ne se réjouissent jamais lorsqu'il y a quelque chose d'intéressant au Niger? Reconnaissez au moins que c'est une bonne nouvelle. Pourtant nous avons décrié avec vous le nombre pléthorique des membres du gouvernement. Soyez honnêtes, ne vous laissez pas guidés par la haine aveugle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Issiakou Boubé 13-05-2016 16:07
Une vraie action humanitaire. Bon vent à cette initiative salvatrice !
j'espère que cette coopération (philantropique) continue à oeuvrer pour le bonheur de la population nigérienne.
on salue , le Niger, la tunisie et la 1ère Dame, les médecins nigériens et tunisiens et tout ceux qui ont contribué de près ou de lien à donner une seconde chance à cette fille dont le calvaire se trouve déormais derrière elle (le passé).
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 moussa foullo 13-05-2016 16:59
Au Niger moins de commentaires s'il s'agit des choses salutaires pour le peuple.
De toutes les façons Allah soutient toujours les bons œuvres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Mamokaka 13-05-2016 21:03
Au lieu de se réjouir de la technologie des étrangers il me semble loyal de se forger sa propre technologie. En effet nous avons des médecins présentement en spécialisation en chirurgie cardiaque qui sont des Nigériens. Mais le ministre de la sante actuel les sommes de revenir c est a dire d’arrêter leur études pour venir travailler en tant que médecin generaliste dans des CSI alors qu ils sont déjà en 3e année sur 5 de Chirurgie cardiaque parce que tout simplement ils sont recrutes en fonction publique. Quel gâchis! Alors qu' il devrait tout simplement leur faire une mise en position de stage comme a l'accoutume et ils vont continuer leur chirurgie cardiaque et venir travailler tranquillement au grand bonheur de la population nigérienne et même de la sous région. Manque de vision de la part de nos gouvernants ils préfèrent faire appel a des étrangers et venir faire le fanfarons: chirurgie cardiaque au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Mamokaka 13-05-2016 21:04
Depuis quand doit on se vanter de ce qui nous appartient pas. Il faudrait que le ministre de la sante cesse sa politique apatride a l'endroit de ces vaillants médecins en spécialisation. De toute les façons c est pas les tunisiens qui vont travailler a notre place. Il est temps qu on se réveille! [mot censuré] [mot censuré] ka yahi sari ka bani!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Moussa 13-05-2016 23:11
Alham du pillage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Moussa 13-05-2016 23:12
Alham du lilla.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Expat 13-05-2016 23:21
J'attendais cela il ya tres longtemps
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 illo gonda laouali 13-05-2016 23:52
certes il est a apprecier cette iniative dans notre pays,mais les autorités laissent les choses dégradées apres le premier coup d,envoi publié. le niger ;;;;;;
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Doul 14-05-2016 14:00
Bonjour, c est une action certes salutaire mais qui cache à mon avis une ruse. Cette clinique est reconnu pour être une clinique qui escroque ses patients et l état Di Niher aussi car elle détient un partenariat avec l état pour des évacuations sanitaires.j ai proches qui s est rendu laba qui s est vu facturer 500 euros par jour juste pour un pensement....elle a aussi été témoin de plusieurs patient nigérien désespérer qu elle a rencontrer là-bas. Prière svp chèrs journalistes D effectuer des recherche et nous éclairer sur cette situation. Merci.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Mohamed Idriss 15-05-2016 15:56
Je suis tunisien et je me réjouis moi aussi de cette nouvelle qui nous vient du Niger frère. Il faut être positif et mettre en valeur les actions et les événements qui nous valorisent et pas toujours pleurnicher sur notre sort. Il a trop de problèmes dans nos pas, oui c'est vrai.....Mais il y a aussi des hommes et des femmes de bonnes volonté qui essaient
de changer les choses, Bonne continuation aux frères Nigérians.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Hannibal/Carthage 15-05-2016 17:31
Je suis tunisien et je suis ravi de ce genre de cooperation entre les deux pays frères d'un meme continent .
Oui pour plus de collaboration entre nos deux pays et dans tous les domaines pour le bien des deux peuples
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 hajali mohamed 15-05-2016 18:11
je suis tunisien et heureux aussi pour cette aide entre nous les africains .c'est obligatoire pour nous les africains de renforcer ces aides pour une relation fort et durable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Djibo 16-05-2016 13:05
Je suis un nigéro-tunisien, je suis très fière de cette coopération que j'espère durable et bénéfique pour ces deux pays frères.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 balkiss tounsia 17-05-2016 17:18
bon continuation pour la médecine tunisienne bravo et bonne chance a Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Adam 27-05-2016 16:17
Merci Seydou, ttres bon commentaire.
Voilà une dame qui use de ses relations pour faire avancer le Niger.

Merci Ajia Malika, merci aux Pr et Medecin.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

6 octobre 2018
DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

Communiqué du Ministère de la Santé Publique  Le 21 septembre 2018, le Ministère de la Santé Publique a reçu du laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar, la confirmation de trois...

ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

3 octobre 2018
ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

L’épidémie de choléra qui sévit depuis début juillet dans la région de Maradi (Centre Est) a causé 68 décès sur 3692 malades déclarés soit un taux de létalité de 1,8%,...

Paludisme: la coordinatrice du programme Palu, Dr Djermakoye Hadiza Jackou, dément les infos de MSF sur le taux de mortalité infantile à Magaria

28 septembre 2018
Paludisme: la coordinatrice du programme Palu, Dr Djermakoye Hadiza Jackou, dément les infos de MSF sur le taux de mortalité infantile à Magaria

La réponse des autorités sanitaires à la suite de l’alerte donnée, mardi dernier, par Médecins Sans Frontière (MSF), sur l’explosion sans précédent de la mortalité infantile dans la zone de...

CRISE UNIVERSITAIRE: grâce à la médiation de la CNDH, le gouvernement et le SNECS s'acheminent vers une trêve

28 septembre 2018
CRISE UNIVERSITAIRE: grâce à la médiation de la CNDH, le gouvernement et le SNECS s'acheminent vers une trêve

  On s’achemine probablement vers une trêve dans le bras de fer qui oppose, depuis la rentrée académique du 3 septembre dernier, le gouvernement et le SNECS. Grâce à la...

Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

19 septembre 2018
Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

Communiqué du Ministère de la santé publique sur les résultats des inspections des centrales pharmaceutiques privées de Niamey A l'issue des inspections des centrales pharmaceutiques privés de Niamey les résultats...

La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

17 septembre 2018
La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

La rentrée dans les huit universités du Niger est restée bloquée par une série de grèves des enseignants qui réclament notamment une amélioration de leurs conditions de vie et de...