mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Issaka Souna parle au micro

Après l’installation des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) le 03 novembre 2017 dernier, ce matin 13 Novembre, les huit (8) membres sur les treize (13) devant constituer l’institution électorale nigérienne ont prêté serment devant la Cour Constitutionnelle, chacun sur le livre saint de sa confession. La prestation de serment est une prescription du Code Électoral en vigueur.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat en charge de l’intérieur et de la Sécurité Publique M. Bazoum Mohamed, des parents, amis et connaissances des membres de la CENI. A noter que trois (3) membre de la CENI devant y représenter l’opposition politique n’ont pas prêté serment car n’ayant pas encore été désignés. En effet, les partis politiques membres de l’opposition et ceux dits non affiliés récusent la CENI dans sa composition actuelle. 

Selon Falké Bacharou, membre du FRDDR, dans une déclaration publique, l’opposition s’insurge contre « la Loi 2017-64 du 14 Août 2017 portant code électoral taillée au goût du régime et dont les processus d'élaboration et d'adoption ont écarté les partis politiques de l'opposition et les Partis Politiques Non Affiliés. La seule justification de cette manière d'agir, réside dans la recherche d'une formule de légalisation d'un hold-up électoral consacrant la candidature du raïs Issoufou Mahamadou ou de son filleul »


Peu après, sa prestation de serment, le Président de la CENI, Issaka Souna a rassuré les partis politiques, tous bords confondus, de la disponibilité de son institution à accomplir sa mission dans le respect des lois et règlements de la République. Cela tout en formulant le vœu ardent que l’opposition politique revienne à des meilleurs sentiments dans l’intérêt du Niger.

Ecrivain du Sahel

ActuNiger

 

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

12 novembre 2018
CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

Intervention de SEM MAHAMADOU ISSOUFOU, Président de la République du Niger, lors de la Conférence de Paris pour la Paix Mesdames et Messieurs, Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

12 novembre 2018
Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la...

MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

11 novembre 2018
MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

  Message du président MAHAMANE OUSMANE,  à l’occasion de la marche suivie de meeting organisée par le Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République...

SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

11 novembre 2018
SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

Mot de bienvenue du Président de la Coordination Régionale FRDDR, Soumana Sanda, à la marche suivie de manifestation de l’opposition politique, ce dimanche 11 novembre à Niamey.

POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

11 novembre 2018
POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

  Des milliers de manifestants ont répondu présent, ce dimanche 11 novembre à Niamey, à la marche suivie de meeting, du Front pour la restauration et la défense de la...

RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

7 novembre 2018
RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

L’ancien ministre d’Etat en charge des mines puis des transports, Omar Hamidou Tchiana, fait de nouveau parler de lui. Dans des tweets qu’il a posté ce mercredi 7 novembre, le...