lundi, 15 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Malika Issoufou et Karidjo Mamadou

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou et M. Karidjo Mahamadou, ministre de la Défense nationale, président de la Coordination PNDS Tarraya de la Région de Niamey ont coparrainé, samedi dans l'après-midi au stade municipal de Niamey, un géant meeting organisé par la population de la région de Niamey. L'objectif principal de ce meeting est d'adresser au Président de la République SE Issoufou Mahamadou un message de reconnaissance pour toutes les réalisations faites dans la région de Niamey à travers le programme de renaissance du Niger.

 


« Irsabou Président Issoufou !, ou « Merci Président Issoufou Mahamadou !». Tel est le principal message clamé par les participants tout au long du meeting. Cette importante rencontre a enregistré la présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des conseillers municipaux, des représentants des autorités coutumières et de plusieurs militantes et militants du PNDS Tarraya de la Région de Niamey.
Ils étaient nombreux les hommes, les femmes qui ont fait le déplacement du stade municipal de Niamey pour répondre à cet appel. En effet, le stade municipal de Niamey a fait son plein et a été très bien décoré avec des images de différentes réalisations dont Niamey a bénéficié au cours du 1er mandat du Président de la République Issoufou Mamahadou. De l'échangeur Mali Béro en passant par la route Goudel- Tondibiah et la route Torodi, le chemin de fer, les classes ainsi que l'Hôpital de référence et l'échangeur de la place des martyrs, la centrale électrique de Gorou Banda, les 75 km de routes bitumée en cours de réalisation, etc. Tout a été rappelé dans les discours des différents orateurs qui se sont succédé sur le podium. Il est une évidence, le visage de Niamey a réellement changé en quatre années au grand bonheur de la population. C'est pour cette raison que cette population est sortie massivement pour témoigner sa gratitude et sa reconnaissance au Président de la République.

A l'entame de son discours, M. Karidjo Mamadou, ministre de la Défense Nationale, Coordinateur du PNDS Taraya de la Région de Niamey, membre du Comité exécutif du PNDS a rendu grâce à Allah (SWA) qui assiste nos FDS dans leur combat contre les forces du mal. Il a, à cet effet, demandé à la population de se lever et d'applaudir ces vaillantes filles et vaillants fils du pays qui assurent la sécurité de la population et de leur bien, qui protègent l'intégrité de notre territoire national et à ceux qui sont sur les théâtres d'opérations à l'extérieur dans le cadre du maintien de la paix. Il a remercié et salué toute la population pour ce soutien au Président de la République. Il a remercié aussi les autorités coutumières ainsi que les responsables administratifs et les militants de son parti pour leur mobilisation à cette occasion, et surtout pour le message de remerciement qu'elle apporte au Président de la République.
Niamey Gnala (la coquette) est une réalité, a-t-il notifié, dans son intervention au regard des nombreuses infrastructures modernes construites dans la ville. Il a profité de cette occasion pour rappeler aux responsables coutumiers leurs tâches dans la sauvegarde et l'entretien du patrimoine et des infrastructures de cette ville acquises à grands frais. Il a souligné que cette tâche est primordiale et déterminante car il appartient à ces responsables d'entreprendre des séances de sensibilisation de la population sur les sujets pour qu'elle soit jalouse de ces joyeuses infrastructures.
Auparavant, M. Soumaïla Hatimou, un des organisateurs a prononcé le discours de bienvenue dans lequel il a, au nom des initiateurs de cette rencontre, transmis ses félicitations au Président de la République pour tout ce qu'il a fait pour la population du Niger en général et celle de Niamey en particulier.
Ce fut ensuite au tour de M. Yahaya Amadou, représentant des chefs de cantons de la région de Niamey, de prendre la parole pour lire les messages de leurs mandataires. M. Zakou Djibo dit Zakaye quant à lui s'est longuement appesanti sur toutes les réalisations faites par le Président de la République à travers le programme de la renaissance du Niger. Suite à cet important résultat, il a demandé à la population de faire bloc derrière Issoufou Mahamadou afin de lui accorder une seconde chance pour un second mandat pour qu'il parachève les grands chantiers de la construction nationale dans l'intérêt supérieur de la nation.


Ali maman(onep)

Commentaires   

+2 #1 zaki_banza 08-12-2015 07:41
C'est quoi cette campagne avant la campagne ?
Que font les chefs de canton dans cette manifestation?
Pourquoi la CENI ne reagit pas a cette campagne precipitee du candidat de taraya ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 IMO 08-12-2015 08:45
Le Niger va mal. Comment justifier la présence des chefs coutumiers et religieux dans un meeting politique alors que la constitution les interdits de prendre partie. J'ai vu l'imam de la grande mosquée de vendredi dans ce meeting. Les oulémas doivent faire très attention. Ils sont les guides de tous les musulmans, ils doivent éviter de s'impliquer dans la politique. La visite des sièges de CENI, CFEB ne fait pas partie de leur rôle; ils doivent tous simplement multiplier de prêches pour une élection apaisée, pour l'amour de son prochain, .....
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 Les opposants 08-12-2015 09:55
Les opposants cherche toujours problemes. Meme quand il n'y en a pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Les opposants 08-12-2015 09:56
cherchent
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 dan dawra 08-12-2015 10:41
les oulémas s"ils se respectent ne doivent pas y participer,au secours la vraie société civile.
Karidjo est devenu ELhadji,lol,pour quelqu'un ki a passé une partie de sa vie au bistrot,félicitations a lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 COMMANDANT 08-12-2015 11:05
BOF!!!!! Merci pour QUI? Pourquoi:??????????
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Danger 08-12-2015 15:05
Vite vite la prochaine interview de bazoum mohamed dans jeune afrique pour nous combien leur ont coute le grand imam de la mosquee de niamey (dont nous gardons tous en respect la memoire de son defunt pere), les chef coutumiers de niamey et environ. Que ces derniers et ceux qui les poussent par derriere a savoir le regime en putrefaction de zaki sachent qu'il y'a des barrieres a ne pas franchir au risque de faire un aller sans retour. Il ne faut jamais melanger la religion a la politique sinon le danger est enorme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Simba 08-12-2015 15:08
Les memes qui disent aujourd'hui "Irsabu" reviendront en fevrier dire "bon debarras" (les djermaphones a l'aide pour trouver l'equivalent en djerma).
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 waiboro wangaro 09-12-2015 08:10
Chefs tradionnels. Ou mm chefs de quartier mettez vous a l ecard de cette politique de corrompu..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 OHO DEY 09-12-2015 09:19
remerciements§§§§ FOUTAISE way c'est Issoufou qui devrait remercier les nigeriens qui l'ont elu et l'ont permis de faire son mandat dans l'accalmie.
les chefs religieux et traditionnels sont en majorite de marionnette au service du pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Nigerien 10-12-2015 00:51
Wolaaaaaaa... Sur quelle planète sommes nous ??c'est de la pure moquerie cet eévénement. Ke propose juste qu'un sondage soit fait pour voir à quel point la côte de popularité de Issoufou est en train de chuter et tout cela à cause de basoum et massaoudou. Vous allez degager en 2016 incha allah !!! E
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

14 octobre 2018
Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

Les députés nigériens ont adopté ce vendredi 12 octobre 2018, en séance plénière, des projets de loi autorisant la ratification de plusieurs accords de financement et de prêt signés entre...

SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

14 octobre 2018
SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

Allocution de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger Au XVIIème sommet de la francophonie, Erevan, le 11 Octobre 2018 Monsieur le Président de la Conférence,...

FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

10 octobre 2018
FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

Nouvelle défection dans les rangs du Front Patriotique ! La Révolution Démocratique (RD), un des membres fondateurs, s’est désengagée du Front lancé le 9 juin dernier par une dizaine de partis...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

9 octobre 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 09 OCTOBRE 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

6 octobre 2018
PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

 Depuis un certain temps, une vielle histoire déjà racontée avec détails et arguments, a refait surface au-devant de l’actualité nationale. Il s’agit de l’affaire du supposé « pacte secret » signé entre...

DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

6 octobre 2018
DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

C’est presque en catimini que l’opposition FRDDR est en train de reprendre sa place au sein du Conseil national de dialogue politique (CNDP), qu’elle boycotte depuis 2016. Malgré son refus...