mardi, 22 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

GISMA copie.jpg

foto oficial dilma

Le Brésil est suspendu aux votes de ses députés. Les parlementaires ont commencé à voter dimanche soir sur la destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff, accusée de maquillage des comptes publics, lors d'une séance plénière houleuse.

Vers 2h20, en France, le score était de 255 voix pour la destitution et 83 contre.

L'opposition doit obtenir 342 votes (2/3) pour que la procédure soit renvoyée au Sénat qui aurait le dernier mot sur la destitution de Dilma Rousseff, faute de quoi elle sauvera son mandat. Dans l'hémicycle, 504 des 513 députés étaient présents, chacun d'entre eux disposant de dix secondes pour annoncer son vote. Les députés de gauche minoritaires criaient «canailles!», «lâches!», «putschistes» à l'adresse de leur collègues conservateurs», qui les traitaient de «voleurs».

Pro et anti-destitutions séparés par une barrière

«Au nom du vote populaire et des règles démocratiques, je vote contre cet impeachment parce qu'il n'existe aucun crime» imputable à Dilma Rousseff, a déclaré la députée socialiste Janete Capiberibe. «Dehors Cunha !», a-t-elle ensuite crié en direction du président du Congrès des députés, l'ennemi juré de la présidente, qui mène les débats, malgré son inculpation dans le cadre du scandale de corruption autour de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

Plusieurs écrans géants retransmettaient les débats des députés réunis en séance plénière. A Brasilia, pro et anti-destitution étaient séparés par une imposante barrière érigée face au Congrès. Dans la rue, la mobilisation en ce jour historique était moins forte que prévu. En milieu d'après-midi, 18 000 manifestants «pro-destitution» étaient massés d'un côté de la barrière et 7 000 «anti» de l'autre, selon la police.

 

Le Parisien

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sénégal: limogeage du recteur de l’université de Saint-Louis et du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar

20 mai 2018
Sénégal: limogeage du recteur de l’université de Saint-Louis et du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar

Au Sénégal, Macky Sall a remplacé, samedi 19 mai, le recteur de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis. Mardi dernier, un étudiant de cet établissement a été tué par les...

Sénégal: la mobilisation étudiante prend de l'ampleur

17 mai 2018
Sénégal: la mobilisation étudiante prend de l'ampleur

Sa photo est à la Une du quotidien sénégalais Enquête : Fallou Sene, 25 ans, étudiant en lettres, tué à Saint-Louis, à l'université Gaston Berger. Après une manifestation pour le...

Bain de sang à Gaza : 59 morts et 2 400 blessés

15 mai 2018
Bain de sang à Gaza : 59 morts et 2 400 blessés

59 morts et 2 400 blessés. Tel est lourd bilan des manifestations organisées ce lundi 14 mai dans la bande de Gaza, le long de la barrière de séparation avec Israël....

Afrique du Sud : un imam tué et deux personnes poignardées dans une mosquée

10 mai 2018
Afrique du Sud : un imam tué et deux personnes poignardées dans une mosquée

Trois hommes ont tué un imam et grièvement blessés deux autres personnes ce jeudi dans une mosquée près de Durban, en Afrique du Sud. Les raisons de cette attaque demeurent...

Six morts dans l’attaque d’un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad

7 mai 2018
Six morts dans l’attaque d’un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad

Quatre agents de l'Etat, un militaire et un civil, ont été tués dans une attaque d'un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad dans la...

Nigeria: un double-attentat de Boko Haram fait des dizaines de morts dans la ville de Mubi

2 mai 2018
Nigeria: un double-attentat de Boko Haram fait des dizaines de morts dans la ville de Mubi

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort mardi au cours d'un double attentat dans le nord-est du Nigeria, au lendemain de la visite du président nigérian à la Maison...