jeudi, 15 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

International

Ban Ki moon

7 octobre 2016 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné l'attaque survenu jeudi contre un poste de sécurité de la zone d'accueil de réfugiés à Tazalit, dans la région de Tahoua, au Niger, dans laquelle 22 membres des forces de sécurité nigériennes ont été tués et plusieurs autres blessés.

des soldats maliens en patrouille

Les attaques contre les forces armées maliennes et les militaires se multiplient dans le nord du Mali. Après la mort de deux casques bleus tchadiens et d’un civil ce lundi à Aguelhok (nord-est), des assaillants ont attaqué mardi 4 octobre un convoi officiel, tuant un militaire malien.

Force anti terroriste Maroc

Dix femmes qui avaient fait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) et voulaient commettre des attentats suicides ont été arrêtées lundi 3 octobre par la police marocaine. Très actif dans la lutte antiterroriste, c'est la première fois que le Maroc démantèle une cellule jihadiste entièrement féminine.

aguibou soumare a

Le président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le Sénégalais Cheikh Hadjibou Soumaré, a annoncé jeudi à Dakar sa démission à partir du 1er décembre pour "convenances personnelles".

jean ping gabon conference presse election presidentielle 0

Au lendemain de la présidentielle du 27 août, le Gabon est confronté à une crise post-électorale. Jean Ping a demandé jeudi 29 septembre à la communauté internationale de « prendre des sanctions ciblées » contre les responsables de ce qu'il appelle un « coup d'Etat militaro-électoral », réaffirmant qu'il ne « reconnaîtrait pas le pouvoir d'Ali Bongo ». Jean Ping sort de son silence. Est-il « KO debout » ? A-t-il cru réellement pouvoir accéder au fauteuil suprême ? Quel va être sa stratégie désormais ? Quelles initiatives va-t-il prendre ? A toutes ces questions, Jean Ping répond ce matin.

C’est plutôt rare pour être souligné, quatre députés du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM), ont claqué la porte pour gagner les rangs d’un regroupement de partis d’opposition. Les démissionnaires ont rendu publique une lettre.

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

15 novembre 2018
GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

Trois semaines après l’hospitalisation du président Ali Bongo en Arabie saoudite, le Premier ministre gabonais a saisi la Cour constitutionnelle pour statuer sur les articles 13 et 16 de la...

SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

14 novembre 2018
SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

De passage à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1914-1918, le président sénégalais a accordé une longue interview à nos confrères de France 24. Et pour la première fois,...

MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

13 novembre 2018
MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

Au Mali, un attentat à la voiture piégée dans la ville de Gao a fait au moins trois morts dans la soirée du 12 novembre. Dans un communiqué, le ministère de...

CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

6 novembre 2018
CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

Les élèves ainsi que « trois encadreurs » pourraient avoir été enlevés par des séparatistes anglophones… Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés ce lundi dans la région du nord-ouest du Cameroun, à la veille...

Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

5 novembre 2018
Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

En Guinée équatoriale, quarante-deux militants se trouvent exclus du parti au pouvoir. Ils sont tous accusés par les responsables du PDGE, le Parti démocratique de Guinée équatoriale, d’avoir participé à...

Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

4 novembre 2018
Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

L'armée américaine a sanctionné six militaires pour leur rôle dans une opération ratée au Niger, qui avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre Nigériens dans un guet-apens...