jeudi, 15 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

International

ibrahim-boubacar-keitajpg

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU MALI

Le Gouvernement de la République du Mali suit avec un intérêt particulier et une vive préoccupation les récents développements de la situation dans la région du Golfe, suite à la décision du Royaume d’Arabie Saoudite et de certains pays de rompre leurs relations diplomatiques avec l’Etat du Qatar.

Erdogan president turc

La Turquie soutient encore et toujours le Qatar dans le conflit qui l’oppose à ses voisins arabes. Ce mardi, l’armée turque a annoncé l’envoi de trois haut gradés à Doha pour coordonner le soutien militaire d’Ankara. Le président Erdogan lui, a qualifié l’isolement du Qatar « d’inhumain ».

Arabie-saoudite

Riyad tente de convaincre les Etats africains de rompre leurs relations diplomatiques avec Doha. Sept pays ont déjà cédé, explique le chercheur Benjamin Augé.

Mohammed VI roi Maroc

COMMUNIQUE DU MINISTÈRE marocain DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION

Le Royaume du Maroc suit avec une grande préoccupation la détérioration, ces derniers jours, des relations entre le Royaume d’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Royaume du Bahreïn, l’Egypte et d’autres pays arabes d’un côté, et l’Etat du Qatar de l’autre.

Saif Al Islam Gaddafi Pictures

Le fils du défunt dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été relâché par la milice qui le détenait depuis le soulèvement contre son père, en 2011.

Saïf Al-Islam, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été relâché par la milice qui le détenait à Zenten depuis le soulèvement contre son père, a confirmé l’un de ses avocats et la milice en question dimanche 11 juin.

Rex Tillerson

Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, a appelé vendredi plusieurs pays du Golfe à alléger le blouc imposé au Qatar, estimant qu'il gênait la lutte contre Daesh dans la région.

James Comey

Auditionné ce jeudi par une commission du Sénat, qui enquête sur l’ingérence russe dans la présidentielle de 2016, James Comey a confirmé avoir subi des pressions de la Maison-Blanche avant d’être écarté.

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

15 novembre 2018
GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

Trois semaines après l’hospitalisation du président Ali Bongo en Arabie saoudite, le Premier ministre gabonais a saisi la Cour constitutionnelle pour statuer sur les articles 13 et 16 de la...

SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

14 novembre 2018
SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

De passage à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1914-1918, le président sénégalais a accordé une longue interview à nos confrères de France 24. Et pour la première fois,...

MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

13 novembre 2018
MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

Au Mali, un attentat à la voiture piégée dans la ville de Gao a fait au moins trois morts dans la soirée du 12 novembre. Dans un communiqué, le ministère de...

CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

6 novembre 2018
CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

Les élèves ainsi que « trois encadreurs » pourraient avoir été enlevés par des séparatistes anglophones… Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés ce lundi dans la région du nord-ouest du Cameroun, à la veille...

Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

5 novembre 2018
Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

En Guinée équatoriale, quarante-deux militants se trouvent exclus du parti au pouvoir. Ils sont tous accusés par les responsables du PDGE, le Parti démocratique de Guinée équatoriale, d’avoir participé à...

Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

4 novembre 2018
Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

L'armée américaine a sanctionné six militaires pour leur rôle dans une opération ratée au Niger, qui avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre Nigériens dans un guet-apens...