mardi, 22 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

Pierre Nkurunziza dribble gardien Abidjan

L'administrateur de Kiremba et son adjoint chargé du sport ont été écroués pour « complot contre le chef de l'État » en fin de semaine dernière. Leur faute : avoir « permis » que le président Pierre Nkurunziza soit malmené physiquement au cours d'un match de football qui s'était déroulé le 3 février dans cette commune du nord du Burundi.

On ne rigole pas avec les tibias de Pierre Nkunrunziza. Le 3 février dernier, l'équipe du président, l'Alléluia FC, affronte le club de Kiremba. Kiremba, pour l'occasion, a recruté quelques joueurs parmi les réfugiés congolais du camp de Musasa. Les Congolais, crime de lèse-majesté, ont à plusieurs reprises attaqué de front Pierre Nkurunziza, alors balle au pied, et l'ont même fait tomber.

L'administrateur de Kiremba, Cyriaque Nkézabahizi, et son adjoint chargé du sport, Michel Mutama, ont donc été écroués pour « complot contre le chef de l'État » en fin de semaine dernière. Ils ont été emprisonnés à la prison de Ngozi, à 130 km au nord de Bujumbura.

Les règles sont pourtant connues de tous : quand le président est en possession du ballon, aucun adversaire ne doit l'approcher à moins de trois mètres. Et il doit marquer un but, ou du moins être à l'origine d'une action décisive. Mais les footballeurs congolais ignoraient ces bonnes manières.

Sur le terrain, la consigne est claire : l'équipe adverse peut égaliser contre le Alléluia FC, mais elle doit absolument laisser le président marquer avant le coup de sifflet final. Un arbitre avait averti ainsi une équipe rivale : « Si vous ne laissez pas son Excellence marquer le but, vous allez jouer jusqu'à demain. »

Pour Nkunrunziza, le ballon rond est une religion, il y consacre la moitié de son temps. En 2015, alors que certaines rues de la capitale sont jonchées de cadavres, lui court après un ballon.

RFI

 

Commentaires   

+3 #1 Tchiwake 08-03-2018 10:02
Quoi de plus normal pour un président africains qui se prend pour un divin vis-à-vis de ses concitoyens. Kaitcho
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Zak 08-03-2018 11:48
Quel match? Si les régles sont connus d'avance, ils meritent d'être écroués.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TMM 09-03-2018 02:11
Le president fondateur, ca existe encore des telles choses dans ce monde? le Burundi est definitivement foutu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Dan-AÏR 09-03-2018 11:19
:lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Alio 14-03-2018 23:39
Ce quoi même cette histoire de football
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Dan Kassa 04-04-2018 11:28
Toute chose à son temps
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 SCS 09-04-2018 18:02
Lui au moins il arrive à jouer avec le peuple. Chapeau!!! :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Agadez : importante saisie d'armes à feu et munitions

8 mai 2018
Agadez : importante saisie d'armes à feu et munitions

La Police Nationale de la Regionale d'Agadez a opéré une saisie ce jour 7 Mai 2018 aux environs de 10h30 sur la barrière route Dirkou. Cette saisie à porté sur...

BURUNDI: Malmené dans un match de foot, le président fait emprisonner deux autorités

8 mars 2018
BURUNDI: Malmené dans un match de foot, le président fait emprisonner deux autorités

L'administrateur de Kiremba et son adjoint chargé du sport ont été écroués pour « complot contre le chef de l'État » en fin de semaine dernière. Leur faute : avoir « permis » que le...

« Fada Dallo Bon » : Le gouvernement annonce des mesures contre la débauche des jeunes filles à Niamey

20 janvier 2018
« Fada Dallo Bon » : Le gouvernement annonce des mesures contre la débauche des jeunes filles à Niamey

Le gouvernement a décidé de prendre des mesures en faveur des jeunes filles en situation de débauche dans la ville de Niamey. Lors du dernier conseil des ministres de ce...

GABON : Un ressortissant nigérien agresse deux journalistes danois à Libreville

17 décembre 2017
GABON : Un ressortissant nigérien agresse deux journalistes danois à Libreville

Deux ressortissants danois ont été blessés, dont l'un gravement, samedi à Libreville dans une attaque au couteau perpétrée par un Nigérien disant agir "en représailles à la reconnaissance américaine de...

Une citerne prend feu dans une station service en plein centre-ville de Niamey

12 décembre 2017
Une citerne prend feu dans une station service en plein centre-ville de Niamey

L’explosion d’une citerne de transport d’hydrocarbures et garée dans une station-service a fait deux blessés dont un cas très grave ce mardi en pleine journée et en plein centre-ville de...

Faits divers : Arrestation à l’Aéroport de Niamey d’un individu transportant 1 kg de cocaïne

12 septembre 2017
Faits divers : Arrestation à l’Aéroport de Niamey d’un individu transportant 1 kg de cocaïne

  Un individu de nationalité nigériane a été arrêté le 7 septembre 2017 à 2 heures du matin par la Police de l’Aéroport international de Niamey, transportant dans une mallette...