mercredi, 25 avril 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
DIFFA : Mahamadou Bakabé (RDP Jama’a) nommé gouverneur de la région (Conseil des ministres). | Le Comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (CD/USN) lance un mot d’ordre illimité de suspension de toutes les activités académiques à partir de ce vendredi 20 avril 2018 et sur toute l’étendue du territoire national.| Abdourahamane Idé (JENOME) a lui bénéficié d’une liberté provisoire.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

Tr./Opinion

un avion militaire

Le bombardement le Mardi 17 Février 2015  du village d’Abadam dans le Sud Est du Niger n'est pas à laisser dans la poubelle de l’histoire. Rappelons que 36 vies humaines dont le chef du village, des femmes et des enfants ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées. Le village est durablement meurtri et sa population profondément choquée et traumatisée par ce crime. Devant l’ampleur des dégâts surtout humains l’état a décrété trois jours de deuil national.

Carte Boko Haram 1

Le Niger est officiellement entré en guerre totale avec la secte Boko Haram, à l’issue du vote unanime des parlementaires du lundi 9 février. Autant dire que le nouveau front soumis aux bombardements et attentats kamikaze à Diffa et Bosso ne laisse guère de choix aux nigériens, dans une région longtemps sous pression latente des djihadistes après les attaques dans les Etats de Borno, Yobé, Adamawa, Gombe et dans l’extrême-nord camerounais.

droit-de-reponse

J’ai lu avec intérêt votre « précision », par rapport à un article que j’ai publié sur des sites nigériens, dont Actuniger.  Mais, j’avoue ne pas très bien comprendre les raisons de votre réaction. Est ce le fait d’avoir avancé la date de « 1998 » ou bien l’allusion « au régime Baré » qui la  justifierait ?

manifestations-anti-charlie-hebdo

En faisant le rappel historique des manifestations anti-chrétiens  au Niger dans l’article susmentionné signé de G.D.M (sans autres précisions), posté le 05 février 2015 sur votre site, il était affirmé : « Mais ce n’est qu’en 1998 que pour la première fois, une église avait été attaquée au Niger, dans la ville de Maradi.  Un acte qui avait cependant plus un fond politique que religieux. L’attaque n’ayant pas été l’œuvre des groupuscules religieux, mais des manifestants qui protestaient contre le régime Baré. »

manifestations-anti-charlie-hebdo

Les 16 et 17 janvier 2015, des manifestants sont descendus dans les rues de plusieurs localités du pays, pour protester contre les caricatures du prophète Mahomet publié par le journal satirique français Charlie Hebdo. Mais ces manifestations se sont vite transformées en théâtre d’affrontements sanglants entre les manifestants et les forces de l’ordre, scènes de violence contre des lieux de culte et des maisons des chrétiens, des maisons des FDS, des centres culturels et symboles français, des sièges du parti au pouvoir, des maisons closes, bars, hôtels, etc..

Djibril saidou

Bon, n’est-ce pas temps de laisser tomber ce « charlinisme » qui fut cruel et nuisible pour nous, cette maladresse qui a emporté dans son « amalgame » 10 de nos compatriotes et détruit d’illimités biens et chapelles.

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

ENQUÊTE SUR LA MORT DU PRÉSIDENT BARÉ AVANT LA LETTRE

20 avril 2018
ENQUÊTE SUR LA MORT DU PRÉSIDENT BARÉ AVANT LA LETTRE

« La crainte suit le crime et c’est son châtiment. » Voltaire Voici ce que la fille du président Baré Rayana Alia Baré a écrit dans sa pétition lancée au...

Parlons de DROIT et rien que de DROIT

18 avril 2018
Parlons de DROIT et rien que de DROIT

Il est un truisme de rappeler qu’au Niger rien ne va bien entre les organisations de la société civile nigérienne réunie au sein du cadre de concertation et d’actions citoyennes...

44e Anniversaire de la disparition tragique de Aissa Diori : Il faut se souvenir de l’offense pour la pardonner !

16 avril 2018
44e Anniversaire de la disparition tragique de Aissa Diori : Il faut se souvenir de l’offense pour la pardonner !

En ce 44e anniversaire de cette nuit horrible du 15 avril 1974, le devoir de mémoire s’impose. Aucune action nous fera revenir notre regrettée grand-mère Aissa et pour cela, il...

Lettre ouverte à M. Bazoum Mohamed, Président du PNDS Tarayya (Par Djibrilla Mainassara Baré)

1 mars 2018
Lettre ouverte à M. Bazoum Mohamed, Président du PNDS Tarayya (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M.le président, Pour justifier votre manifestation du 4 mars prochain visant à contrer la société civile dans ses dénonciations de la loi de finances 2018 renfermant des mesures impopulaires, la...

IN MEMORIAM : REPOSE EN PAIX, MAÏ MANGA THÉRÈSE KEÏTA !

9 février 2018
IN MEMORIAM : REPOSE EN PAIX, MAÏ MANGA THÉRÈSE KEÏTA !

Thérèse vient de partir ! C’est la formule classique ! J’ai compris tout de suite ! La Faucheuse, l’infatigable vient encore de sévir ! Elle vient de nous prendre Maï Manga Thérèse Keita, appelée...

IN MEMORIAM ! : ISSOUFOU BACHARD DIPLOMATE ET HOMME POLITIQUE ENGAGE

11 janvier 2018
IN MEMORIAM ! : ISSOUFOU BACHARD DIPLOMATE ET HOMME POLITIQUE ENGAGE

L’infatigable Faucheuse vient de nous surprendre encore. Comme toujours. Issoufou Bachard, diplomate aguerri, ancien Secrétaire Général du ministère des Affaires Etrangères, ancien ambassadeur du Niger en Libye, Président Fondateur de...