mercredi, 25 avril 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
DIFFA : Mahamadou Bakabé (RDP Jama’a) nommé gouverneur de la région (Conseil des ministres). | Le Comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (CD/USN) lance un mot d’ordre illimité de suspension de toutes les activités académiques à partir de ce vendredi 20 avril 2018 et sur toute l’étendue du territoire national.| Abdourahamane Idé (JENOME) a lui bénéficié d’une liberté provisoire.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

cgt

Déclaration de Presse CGT-NIGER 

Réuni en session extraordinaire ce jour samedi 17 février 2018 à l’effet d’examiner la situation socioéconomique et politique de notre pays, le BEN CGT-Niger fidèle à sa tradition et à ses principes rend publique la déclaration dont la teneur suit :
 Considérant la constitution du 25 novembre 2010 ;Ø
 Considérant les statuts et règlement intérieur de la CGT-NigerØ
 Considérant la hausse de prix des denrées et services de première nécessité due à la mise en application de la scélérate et anti sociale loi des finances 2018 ;Ø
 Considérant la persistance des attaques meurtrières contre nos forces de défense et de sécurité ainsi que les populations civiles malgré l’installation à outrance des bases militaires étrangères sur notre territoire national ;Ø
 Considérant la banalisation des secteurs sociaux de base en occurrence l’éducation, la santé, l’accès à l’eau, l’emploi des jeunes par les nouveaux pachas au pouvoir ;Ø
Au vue de tout ce qui précède, le BEN CGT-Niger


1. Rejette en bloc toutes les mesures anti sociales et inhumaines contenues dans la loi des finances contestée par 99% des citoyens nigériens. dénonce le 1% des nigériens composé des quelques députés, de membres de gouvernement incompétents et des plus hautes personnalités politiques du pays complexées et soumises entièrement à leurs seigneurs et leurs maitres occidentaux.
2. Juge insupportable le train de vie de l’Etat à travers les indemnités et avantages faramineux alloués au président de la république, au président de l’assemblée nationale, au premier ministre, aux présidents des institutions, aux membres du gouvernement, aux députés partisans, aux conseillers et chargés de mission, tous improductifs et d’aucune utilité pour le peuple nigérien ;
3. Condamne la démission de l’Etat et ses démembrements dans la prise en charge des besoins essentiels des populations nigériennes. Fustige et condamne la résiliation des contrats de plus de 13000 enseignants contractuels, le non respect des engagements souscrits par le gouvernement ainsi que le refus manifeste de paiement des pécules des agents contractuels de la santé depuis 6 mois.
4. Demande la réduction du prix des hydrocarbures et des transports et condamne la mauvaise foi des compagnies de transports et des commerçants véreux qui se servent de la fameuse loi des finances pour rendre davantage la vie chère.
5. Réaffirme son soutien inconditionnel au cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile nigérienne indépendante dans la lutte conte la loi des finances 2018 et ses conséquences dangereuses. Par la même occasion, demande à toutes ses militantes et militants de se mobiliser en vue de leur participation massive à toutes les journées d’actions citoyennes sur l’ensemble du territoire de notre pays jusqu’à la rectification de cette scélérate loi des finances 2018.
6. Apporte son soutien sans faille à la presse privée libre et indépendante dans l’exercice de la profession du journalisme conformément à l’éthique et à la déontologie qui encadrent leur métier. 
7. Et en fin le BEN CGT-Niger présente ses condoléances aux familles des victimes des attaques terroristes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Par ailleurs, exige le déguerpissement des toutes les bases militaires étrangères parce qu’elles ne sont d’aucune utilité dans le cadre de la sécurité des personnes et des biens en témoignent les multiples attaques meurtrières contres les militaires et les civils nigériens.

Vive la république du Niger ;
Vive le mouvement social nigérien
Vive la CGT-Niger
Seule la lutte libère

Commentaires   

+6 #1 Le Subconscient 19-02-2018 01:43
Venue aussi se joindre au mangeoire mis à la disposition aux serviteurs de la force du mal qui tient à allumer les mèches aux foyers de tension nous entourant et d'insécurité externe et interne avec la folle opposition et les débiles acteurs de la Société Civile pour poser ses fesses sur le fauteuil présidentiel au Niger? Par les prières des fidèles croyantes et croyants musulmans, chrétiens ou même juifs (s'il en existe parmi nous); incha Allhou Ta'ala, les Anges de Dieu au service des fidèles serviteurs du Niger, descendront à la manière des Oiseaux de la Sourate 105 sur les hommes de l’éléphant. "S’il naît un différend entre les fidèles, pacifiez-le. Les fidèles croyants sont frères les uns les autres. Conservez entre vous, la concorde…Ne vous moquez point de vos frères…Soyez circonspects dans vos jugements…Mortels, nous vous avons formés d’un homme et d’une femme, nous vous avons partagés en peuples, en tribus afin que l’humanisme règne au milieu de vous. Le plus digne aux yeux de l’Éternel, est celui qui Le craint..." =>Sourate XLIX /Versets 9~13 du St Coran. Le jour de la conquête de la Mecque, pendant que des musulmans brandissaient dix mille épées sur les collines...
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Le Subconscient 19-02-2018 01:44
...les ennemis d'hier se rendaient en masse pour déposer leurs armes et, l’Envoyé Mohamed (SAW) marchant dans le cortège, la tête baissée, les joues trempées des larmes de joie pour avoir retrouvé sa Terre natale. Le St Prophète Mohamed (SAW) va jusqu’à se priver de ses droits en marchant dans le cortège, la tête baissée et les joues trempées de larmes, répétant en secret avec émotion, les invocations de reconnaissance envers le Seigneur pour sa patrie, la Sainte Ka’aba, la ville dans laquelle il est né, sa TERRE NATALE (son pays). Le Prophète Mohamed Rassouloullah dit à ses ennemis d'hier devenus misérablement soumis: "Disposez de votre liberté, rentrez en paix dans vos familles". Celui qui n'aime pas le Niger, n'est pas de nous. Dieu a dit: Sourate II/ Verset 170 «…Il ne suffit pas, pour se justifier, de tourner le visage vers l’Orient ou l’Occident; il faut encore croire en Dieu, au Jour Dernier, Aux Anges, au St Coran, aux Prophètes et Envoyés ; il faut, pour l’Amour d’Allah, secourir ses proches, les orphelins, les pauvres, les voyageurs, les prisonniers (captifs) …faire la prière, tenir sa parole, supporter patiemment l’adversité…Tels sont les devoirs des vrais croyants».
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 vigilance 19-02-2018 14:22
A la demande de leur parti, les mercennaires du PNDS rentrent dans la danse pour saborder de l'interieur le mouvement du peuple contre la loi des finances du PNDS et de ses moutons de panuge. L'etrange silence du CGT face a la loi des finances le prouve et recommande la vigilance de la societe civile dont il s'est desolidarise a la demande du pnds.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 vigilance 19-02-2018 14:22
A la demande de leur parti, les mercennaires du PNDS rentrent dans la danse pour saborder de l'interieur le mouvement du peuple contre la loi des finances du PNDS et de ses moutons de panuge. L'etrange silence du CGT face a la loi des finances le prouve et recommande la vigilance de la societe civile dont il s'est desolidarise a la demande du pnds.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Bassirou 20-02-2018 09:50
Je me demande quand la CGT a engagé un bureau de sondage pour avoir ce résultat. En tout cas, j'ai fait le tour de toutes mes relations et autres affiliation je n'ai pas entendu parlé de ce bureau de sondage à qui la CGT a donné marché.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Quand Me Lirwana Abdourahamane opte pour la grève de respiration entrée-coupée

24 avril 2018
Quand Me Lirwana Abdourahamane opte pour la grève de respiration entrée-coupée

Maître Lirwana Abdourahamane, avocat, arrêté depuis le 25 mars 2018 et détenu à la maison d'arrêt de Daïkaïna pour son combat citoyen contre les mesures antisociales et impopulaires contenues dans la...

Ibrahim Diori et Maikoul Zodi membres de la société civile nigérienne placés sous mandat de dépôt

20 avril 2018
Ibrahim Diori et Maikoul Zodi membres de la société civile nigérienne placés sous mandat de dépôt

Deux militants de la société civile nigérienne arrêtés la semaine dernière après une manifestation interdite contre la loi de finances, ont été inculpés et écroués. "Ibrahim Diori et Maikoul Zodi,...

Agadez : un policier lâchement assassiné par des individus armés

19 avril 2018
Agadez : un policier lâchement assassiné par des individus armés

La Police Nationale est en deuil ! Le 17 Avril 2018 aux environs de 18 Heures, des individus armés de fusils  AK 47 ont froidement abattu le gardien de paix Ismael Seydou, en service à...

Accès à l’eau potable : lancement officiel des travaux du Projet Goudel IV par le Chef de l’Etat

19 avril 2018
Accès à l’eau potable : lancement officiel des travaux du Projet Goudel IV par le Chef de l’Etat

Le Président de la République, Chef de l’État SEM Issoufou Mahamadou a procédé, ce Mercredi 18 avril, au lancement officiel des travaux du Projet Goudel IV de renforcement du système...

Université de Niamey : le campus de nouveau fermé par les autorités

18 avril 2018
Université de Niamey : le campus de nouveau fermé par les autorités

A la suite des violentes échauffourées ayant opposées les étudiants et les forces de l’ordre ce mercredi 18 avril à Niamey, le gouvernement a décidé de fermer le campus universitaire...

Crise de l’éducation : violents affrontements entre scolaires et forces de l’ordre à Niamey

18 avril 2018
Crise de l’éducation : violents affrontements entre scolaires et forces de l’ordre à Niamey

De violents affrontements ont éclaté ce matin à Niamey entre les scolaires et les forces de l’ordre au niveau de plusieurs endroits de la capitale. La situation était déjà tendue...