dimanche, 21 janvier 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Lutte Traditionnelle 900X375px

malfrats

La Police Judiciaire a annoncé avoir mis la main sur des criminels responsables de plusieurs cas de meurtres dans la capitale Niamey. L'annonce a été faite hier matin au cours d'un point de presse animé par l'officier de police Adili Toro Maïnassara dans les locaux de la Police Judiciaire suivi de la présentation de huit (8) malfrats arrêtés. L'Officier de police Adili Toro a saisi l'occasion pour évoquer les efforts que déploie la Police Nationale et rassure les populations.

Il ressort du point de presse animé par l'Officier Adili Toro Maïnassara, que de janvier 2017 à ce jour, la Police Judiciaire a enregistré 11 cas de meurtre dont six (6) cas au quartier Koira Tagui de Niamey. Parmi les 6 cas, 3 sont dus à des bagarres inutiles entre des individus avec des coups et blessures volontaires ayant entrainés la mort. « Ces trois cas ont été élucidés et les auteurs ont été interpellés et déférés à la justice. Toutefois un malfrat identifié parmi eux est en fuite. Je tiens à vous rassurer que la Police Judiciaire a déployé les moyens nécessaires pour mettre fin à la cavale de cet individu », a expliqué l'officier de police.
En outre pour les trois autres cas qui sont des meurtres suivis des vols aggravés toujours au quartier Koira Tagui, les auteurs des cas ont été interpelés. Ils ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés. Pour rappel, une télévision de la place avait fait, il y a quatre mois de cela, un reportage sur l'étudiant assassiné devant la boutique de son neveu. Selon la Police Judiciaire, ces messieurs ont reconnu l'assassinat de l'étudiant, Oumarou Boubé
Maïdagi et celui du Togolais, Bossou Ayao Isac tué chez lui à plusieurs coups de barre de fer au niveau du cou.

Toutes ces victimes étaient assassinées pendant un sommeil profond. « Le seul cas qui reste à être élucidé est celui du gardien du cimetière de Koira Tagui, tué dans sa chambre de garde. L'enquête suit son cours », a-t-il expliqué.
La police judiciaire a par ailleurs indiqué que, la zone de Koira Tagui fait aujourd'hui l'objet d'une attention particulière de la Police Nationale. La population peut en témoigner avec une présence constance de Forces de Défense et de Sécurité à travers le renforcement des patrouilles et les opérations de police. Par exemple sur une période de trois mois,
« le commissariat du village de la Francophonie en collaboration avec les autres unités de la police a conduit dix opérations dans les zones criminologiques reconnues. Ces interventions ont permis l'interpellation de près de 700 personnes, mais également, l'arrestation de plusieurs dizaines de personnes pour des faits antérieurs. A ce sujet, nous tenons à remercier de vive voix ce commissariat de police pour les efforts déployés. Nous rassurons la population que toutes les dispositions seront prises pour que cette zone soit nettoyée et redevienne sécurisée comme les autres quartiers de Niamey », a conclu l'officier de police Adili Toro Maïnassara.

Seini Seydou Zakaria(onep)

 

Commentaires   

+1 #1 bagague 09-08-2017 13:16
En dehors de KOIRA TEGUI,il ya un autre quartier très dangéreux à Niamey où des criminels commettent régulièrement des forfaits:c'est le quartier LACOUROUSSOU.
Monsieur Adilli Toro,veuillez s'il vous plait prendre en charge et nettoyer ce quartier de tous ces délinquants et criminels.
Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Hamed 09-08-2017 13:48
J'ai une petite question.
Mais avant, je felicite et encourage la police pour le travail. qu'ils fasse mieux et partout.
Ma quation maintenant:
est-ce correcte en droit de présenter des personnes fussent-elles criminelles, avant d'être jugées coupables? est-ce cette présentation aux médias ne viole pas la présomption d'inoc
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 justice 09-08-2017 14:25
Dans l'article, on précise bien qu'ils ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés. Relire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 okoko 09-08-2017 14:32
C'est curieux que sur la photo, les autres voleurs ne sont pas menottés. Quatre menottés, les autres ne le sont pas et pourtant on dirait que c'est la même bande.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 JMJ 09-08-2017 14:47
Citation en provenance du commentaire précédent de okoko :
C'est curieux que sur la photo, les autres voleurs ne sont pas menottés. Quatre menottés, les autres ne le sont pas et pourtant on dirait que c'est la même bande.

Regarde bien, y'a certains qui sont à 2 par menotte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 anatche 09-08-2017 14:52
Courage les gars, faites votre boulot pour le bien des populations; telle est votre mission principale non pas mâter le peuple. Ceci d'autant plus que nous sommes en période de grandes pluies où à certaines heures la circulation est très rare rendant propice des opérations malfaisantes qui plus est à l'approche de la fête du mouton. Merci et qu'Allah vous aide
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Aboubacar Ibrahim 09-08-2017 16:51
Bon courage
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Illa yaro 10-08-2017 06:27
c'est à nous de faire preuve de cooperation avec la police ,parceque dans les quartiers nous savons très bien cette personne mene une activité très dangereuse mais nous ne la declarons pas à la police ,c'est à nous d'idenftier les éléments dangereux qui sont parmis nous et de faire de rapport à la police .c'est pourquoi je lance un appel à l'ensemble des Nigeriens de faire preuve de denonciation à la police cela nous coute rien ,c'est une contribution pour ameliorer nos villes
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 SIDWAYA 10-08-2017 09:40
Bravo à la police nationale pour leurs efforts. Vous avez tous nos encouragements. Aussi, que la population fasse preuve de collaboration à tous égards avec ces forces de sécurité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 brahame 19-10-2017 23:19
;-)Ben c bien mes de mêlé des enquêtes aprfondi pour ne pas condamné des inocent
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ALM_web_302x534px.jpg

 

280x300Canal Janvier

EcoStartup-min

Lutte Traditionnelle 600X600px

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

DIFFA : sept soldats tués dans l’attaque du poste militaire de Toumour (GOUVERNEMENT)

20 janvier 2018
DIFFA : sept soldats tués dans l’attaque du poste militaire de Toumour (GOUVERNEMENT)

Sept soldats nigériens ont été tués et dix-sept autres blessés mercredi dans une attaque "terroriste" attribuée à Boko Haram dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, a annoncé le...

DIFFA : le bilan de l'attaque du poste militaire de Toumour s'alourdit

20 janvier 2018
DIFFA : le bilan de l'attaque du poste militaire de Toumour s'alourdit

Au moins sept éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes ont été tués dans l'attaque terroriste menée mercredi soir par le groupe Boko Haram contre leur compagnie...

Attaque de Toumour/Diffa : 3 morts et huit blessés côté forces de sécurité du Niger

18 janvier 2018
Attaque de Toumour/Diffa : 3 morts et huit blessés côté forces de sécurité du Niger

Les dernières informations non encore officielles font état de trois (3) morts et huit (8) blessés côté forces de sécurité du Niger. D'autres militaires seraient aussi portés disparus. 

Toumour : Le camp des forces armées attaqué par des terroristes

18 janvier 2018
Toumour : Le camp des forces armées attaqué par des terroristes

Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué mercredi soir le camp des forces armées nigériennes, à Toumour, à environ 10 km de Diffa...

Contentieux de la chefferie du canton de Tibiri : Les candidats Sarkin Arewa saisissent officiellement la Cour de justice de la CEDEAO

18 janvier 2018
Contentieux de la chefferie du canton de Tibiri : Les candidats Sarkin Arewa saisissent officiellement la Cour de justice de la CEDEAO

Sur le contentieux de la chefferie du canton de Tibiri (Département deTibiri), les candidats Sarkin Arewa viennent de saisir officiellement, depuis ce lundi 16 janvier 2018, la cour de justice...

SOCIÉTÉ CIVILE : A Zinder aussi, des revendications sociales et une fronde contre la mauvaise gouvernance

16 janvier 2018
SOCIÉTÉ CIVILE : A Zinder aussi, des revendications sociales et une fronde contre la mauvaise gouvernance

Les Organisations de la société civile (OSC) de Zinder ont également répondu à la marche suivie de meeting du 14 janvier 2018. Les manifestants étaient venus en nombre pour protester...