vendredi, 21 juillet 2017
Flash Infos
M. Assane Seydou Maire, Président du conseil de ville de Niamey révoqué de ses fonctions.| M. Gandou Zakara, précédemment secrétaire général du gouvernement est remplacé par M. Abdou Dan Galadima.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

ban_web.jpg

Twitter Cover-PhotoBannière-800-X-267-PX

hassoumi massaoudou ministre explique

Selon des sources crédibles prés de la société civile ayant porté plainte, avec constitution de partie  civile, les 20 millions requis par le doyen des juges d'instruction seraient bientôt déposé sur son bureau, rendant ainsi possible l'ouverture tant redoutée par Hassoumi Massoudou et ses complices, d’une information judiciaire sur le transfert des 200 milliards de francs CFA transférés par ce dernier d un compte public de l‘Etat vers un compte privé à  Dubai..

Une affaire qui mobilise les Nigériens qui deTera à Bilma et au sein de la diaspora, sont en train de réunir leurs contributions afin de répondre à l'exigence du doyen des juges d'instruction. Une séance générale de collecte de ces contributions aura d'ailleurs lieu le samedi 20 mai 2017, jour prévu par la société civile nigérienne pour une marche suivie de meeting a Niamey.

La nieme qu‘elle organise pour demander justice par rapport a un certain nombre de dossiers ou les responsabilités, bien qu'indiscutables, sont restés sans suite.

L'uraniumgate et les 200 milliards en particulier reste une affaire que les Nigériens ne sont pas prêts de laisser tomber. C'est donc un grand combat qu‘ils ont engagé pour la manifestation de la vérité ; chose dont, manifestement, le pouvoir en place ne veut pas entendre parler.

Commentaires   

+3 #1 Verdatre 19-05-2017 17:12
C'est la voie la mieux indiquée. Nous allons tous contribuer pour que justice se fasse et se renforce. 'Un zurr on chasseur, un autre on est la bisss" , monsieur Massoudou.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+10 #2 Villageoi 19-05-2017 19:57
Quelqu´un qui connait le fonctionnement de la justice peut- il me dire pourquoi le doyen de juges reclame une somme de 20 millions avant d´ouvrir une information judiciaire?
comment cet argent sera utilise´?
Enfin dans quelle condition un juge reclame de l´argent avant d´ouvrir une information judiciaire?

NB: SVP je demande une explication judiciaire de la part de quelqu´un qui connait ce domaine et non une explication politique.
Merci d´avance.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-6 #3 Nigérien 20-05-2017 09:10
Les nigériens ne consomme rien avec moderation. En 1990 il ya la démcratie, les nigériens ont confondu cette démocratie à l'anarchie, résultat: désordre. Au jourd'hui Issoufou a donné gracieusement un boulevard de liberté, résultat: la désinformation, les insultes des personnalités, l'expérience publique des propos qui il y a quelques c'est impensable. Ou va le Niger ?
Ayez quand même la modestie de remercier le Président Issoufou pour avoir donner ce champ de liberté d'expression au Niger. C'est du jamais vu depuis l'indépendance du Niger, il faut le dire.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Daouda Barkire 20-05-2017 10:18
Mon frere le Nigerien nous sommes tous contre les insultes et voire les caricatures honteuses de nos superieurs mais il faut aussi que la justice soit independante et que tous les fils du pays soient egaux devant la loi ces deux poids deux mesures poussent certains a l'extremisme et ces multitudes d'arrestations arbitre devraient s'arreter pour garantir la paix sociale
Répondre | Signaler à l’administrateur
-3 #5 vision 20-05-2017 12:41
Réponse en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
Les nigériens ne consomme rien avec moderation. En 1990 il ya la démcratie, les nigériens ont confondu cette démocratie à l'anarchie, résultat: désordre. Au jourd'hui Issoufou a donné gracieusement un boulevard de liberté, résultat: la désinformation, les insultes des personnalités, l'expérience publique des propos qui il y a quelques c'est impensable. Ou va le Niger ?
Ayez quand même la modestie de remercier le Président Issoufou pour avoir donner ce champ de liberté d'expression au Niger. C'est du jamais vu depuis l'indépendance du Niger, il faut le dire.

la liberté d'expression a débuté depuis l'arrivée de la démocratie au Niger. Meme au tant de Tandja, quelqu'un a tenu ces mêmes propos.Si tu veux aujourd'hui c'est les canaux d'expression qui ont évolué grâce aux NTIC. On peut remercier Issoufou pour autre chose mais pas sur ce que tu dis cher Nigerien.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Opportuniste 20-05-2017 12:44
En tant que miltant de Lumana, je suis deçu, hyperdeçus de voir des gens avec grandes resposabilité mais immatures. Il faut voir comment Rabani profère des mensonges, des délires au nom du partis. Toutes les informations distillées par certains journaux et certaines personnes sont à prendre avec reserve. Je ne sais pas pourquoi Hama a donné la communication à un frustré de PNDS comme Rabani. Rabani a quitté le PNDS juste parce que n'est pas réglementaire pour avoir le marché public. Ce sont ces rejtons qui ternisse l'image du partis
Répondre | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Tkimo 20-05-2017 13:22
Réponse en provenance du commentaire précédent de Villageoi :
Quelqu´un qui connait le fonctionnement de la justice peut- il me dire pourquoi le doyen de juges reclame une somme de 20 millions avant d´ouvrir une information judiciaire?
comment cet argent sera utilise´?
Enfin dans quelle condition un juge reclame de l´argent avant d´ouvrir une information judiciaire?

NB: SVP je demande une explication judiciaire de la part de quelqu´un qui connait ce domaine et non une explication politique.
Merci d´avance.

Voici des questions dignes et responsables auxquelles nous aurions souhaité une réponse d'un Juriste. Cela aurait éclairé nous tous les Non-juristes patriotes qui consultent cette page.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-3 #8 rien 22-05-2017 10:07
perte de temps et d'argent. Laissez le temps au temps et à l'histoire. Ainsi la solution viendra sans aucun doute du bon Dieu
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Post-960-X-960-PX

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Exclusif : Comment le Niger a géré la sulfureuse affaire AFRICARD et repris la main des juridictions compétentes?

20 juillet 2017
Exclusif : Comment le Niger a géré la sulfureuse affaire AFRICARD et repris la main des juridictions compétentes?

En 2011 la société AFRICARD signe un contrat avec l’Etat du Niger pour la fourniture de passeports biométriques. Seulement quelques mois plus tard, le contrat est unilatéralement rompu par les...

Agadez : Les pluies diluviennes coupent le nord des autres régions du pays

20 juillet 2017
Agadez : Les pluies diluviennes coupent le nord des autres régions du pays

La Route Tahoua-Arlit, dénommée RTA ou route de l'uranium déjà en piteux état depuis plusieurs années, est sérieusement menacée ces derniers temps. Les affluents venus de l'Aïr ont emporté ce...

Le journaliste Baba Alpha condamné à "la mort civique"

20 juillet 2017
Le journaliste Baba Alpha condamné à "la mort civique"

Reporters sans frontières (RSF) dénonce la condamnation inique du journaliste indépendant Baba Alpha, à deux ans de prison et dix ans de privation de tout droit civique et politique.

MESSAGE DE BABA ALPHA A L’OPINION PUBLIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE APRÈS SA CONDAMNATION DU 18 JUILLET 2017

19 juillet 2017
MESSAGE DE BABA ALPHA A L’OPINION PUBLIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE APRÈS SA CONDAMNATION DU 18 JUILLET 2017

Par la grâce d’ALLAH (SWT), le couperet est tombé : je suis condamné à deux (2) ans d’emprisonnement ferme. Pire, je me vois dépouiller de tous mes droits de «...

Boycott de l’évaluation : 53 arrestations à l’intérieur du pays selon les syndicats (CAUSE-SYNACEB)

18 juillet 2017
Boycott de l’évaluation : 53 arrestations à l’intérieur du pays selon les syndicats (CAUSE-SYNACEB)

COMMUNIQUE DE PRESSE DE  LA COORDINATION DE LA SYNERGIE D’ACTION CAUSE NIGER/SYNACEB DU 17 JUILLET 2017 En dépit de la volonté du gouvernement d’étouffer toute tentative de contestation de son...

BABA ALPHA : Deux (2) ans de prison ferme, 600.000 FCFA d’amende et dix (10) ans de déchéance de droits civils et politiques

18 juillet 2017
BABA ALPHA : Deux (2) ans de prison ferme, 600.000 FCFA d’amende et dix (10) ans de déchéance de droits civils et politiques

Le verdict est tombé ce mardi 18 juillet dans le procès du journaliste nigérien Baba Alpha du groupe de presse Bonferey TV,  interpellé depuis le 30 mars dernier et détenu...