mercredi, 25 avril 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
DIFFA : Mahamadou Bakabé (RDP Jama’a) nommé gouverneur de la région (Conseil des ministres). | Le Comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (CD/USN) lance un mot d’ordre illimité de suspension de toutes les activités académiques à partir de ce vendredi 20 avril 2018 et sur toute l’étendue du territoire national.| Abdourahamane Idé (JENOME) a lui bénéficié d’une liberté provisoire.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

Ladan Tchiana Mohamed Mbareck min

Le feuilleton judiciaire entre Mohamed Mbareck et Omar Hamidou Tchiana n’est pas près de finir. En effet, selon le quotidien privé ‘‘LA NATION’’,  le juge des référés a rendu, la semaine dernière, une décision d’incompétence.

Selon cette source, le juge des référés statuant publiquement ce 7 mars à l’égard des parties, en matière de référé et en premier ressort, «reçoit Mohamed Mbareck en son action comme régulière en la forme ; dit qu’il y a contestation sérieuse ; se déclare incompétent ; rejette le sursis à exécution de la décision d’exclusion demandée par le requérant ; et condamne Mohamed Mbareck au dépens». Mohamed Mbareck a aujourd’hui 15 jours pour faire appel de cette décision.

En attendant, dans le camp de celui-ci, l’incompréhension et la déception sont les premières impressions qui ressortent. En effet, selon les partisans de Mohamed Mbareck, la décision d’exclusion à son encontre est dénuée de toute légitimité en raison selon eux de la non-implication effective du bureau politique dans son ensemble. De plus selon le camp Mbareck, le délai de 48 heures exigé par le règlement intérieur pour statuer sur d’éventuelles sanctions contre un militant, n’a pas été respecté. La décision d’exclusion aurait été expédiée rapidement et de façon cavalière du seul fait de Ladan Tchiana, selon toujours les partisans de Mohamed Mbareck. Tous ces arguments font que dans le camp de Mohamed Mbareck, l’optimisme est de rigueur concernant cette procédure qui n’est qu’à son début.

Du coté du camp de Ladan Tchiana, on estime que cette décision du juge des référés est d’autant plus normale que selon ses partisans, le règlement intérieur du parti Amen Amin stipule que le recours pour toute décision d’exclusion serait le congrès devant lequel la personne exclue pourra se pourvoir. Et on apprend que le congrès du parti Amen Amin se tiendra en 2020.

Pour le journal, les partisans de Mohamed Mbareck sont aujourd’hui suspendus à un éventuel appel que pourrait interjeter ses avocats concernant la décision du juge des référés. Si la Cour d’appel suspend la décision d’exclusion de Mohamed Mbareck en raison des arguments que celui-ci va faire valoir, il réintégrera de fait le bureau politique.

Le quotidien estime que,  si la Cour d’Appel confirme l’incompétence exprimée par le juge des référés, elle conduira inéluctablement à une vacance jusqu’en 2020 du poste de Mohamed Mbareck au sein du bureau politique jusqu’au prochain congrès. Cette affaire n’est donc qu’à son début car les deux camps sont toujours en ordre de bataille en vue des prochaines échéances judiciaires. Affaire à suivre.

Toute cette situation ramène l’affaire au point de départ avec une confrontation persistante entre les deux camps.

Abdoul Nasser Hassane

Actuniger.com

Commentaires   

0 #1 agali same same 12-03-2018 17:20
to mbarek il faut remake the same thing you have to do .IL Faut catapulter tchana jusqu' à kolo et le tour est joué .
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Kumatsu 13-03-2018 12:17
Journaliste qui juge en rapportant un fait. Voila donc la seule chose qui ne va pas sur ce blog. Parlez des évènements et laissez vos avis pour vous même.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Dan-AÏR 14-03-2018 09:21
La politique et ses problèmes!
M. Mbareck, si ils ne veulent pas de toi dans leur parti, change de parti.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 23 AVRIL 2018

23 avril 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 23 AVRIL 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, Lundi 23 avril 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

27e Anniversaire du MNSD Nassara : Seyni Oumarou réaffirme la loyauté du parti envers le Président Issoufou

23 avril 2018
27e Anniversaire du MNSD Nassara : Seyni Oumarou réaffirme la loyauté du parti envers le Président Issoufou

Allocution du président du MNSD-Nassara Elhadj Seini Oumarou, à la cérémonie commémorative du 27èmeanniversaire du parti et d’ouverture du Forum national des jeunes et des Amazones Nassara.

Crise politique et sociale : la jeunesse de l’opposition monte au front

22 avril 2018
Crise politique et sociale : la jeunesse de l’opposition monte au front

Communiqué de presse de Coordination nationale de la jeunesse du Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR) La coordination nationale de la jeunesse...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 AVRIL 2018

20 avril 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 AVRIL 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 20 avril 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Assemblée nationale : la députée Ali Mariama Elhaj Ibrahim élue présidente de la Haute Cour de Justice

20 avril 2018
Assemblée nationale : la députée Ali Mariama Elhaj Ibrahim élue présidente de la Haute Cour de Justice

L’Assemblée nationale a procédé, ce jeudi 20 avril, à l’élection partielle des de ses deux sièges vacants à la Haute Cour de Justice (HCJ). A l’issue du scrutin qui s’est...

DÉCLARATION DES BIENS : en 2018, le président Issoufou déclare un patrimoine estimé à 1.224.545.817 francs CFA

20 avril 2018
DÉCLARATION DES BIENS : en 2018, le président Issoufou déclare un patrimoine estimé à 1.224.545.817 francs CFA

Le Président de la République n'a pas dérogé à la règle. Pour sa 8ème déclaration des biens depuis qu'il est pouvoir, le Chef de l'Etat affirme sur l'honneur avoir un...