jeudi, 18 janvier 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Lutte Traditionnelle 900X375px

Me Issaka Souna  UN

On connait désormais le président et le vice-président de la CENI chargée de superviser le processus électoral en vertu des dispositions de la nouvelle loi organique portant code électoral.

A la présidence, le choix du président de la République Issoufou Mahamadou s’est porté sur Me Issaka Souna, avocat et spécialiste des questions électorales dont la candidature a fait consensus lors de la dernière réunion du CNDP, composée des partis de la majorité MRN. Sa nomination a été entérinée par un décret signé le vendredi 6 octobre dernier par le chef de l’Etat.

La surprise est venue ce lundi 9 octobre avec la signature d’un autre décret du président de la République, peu avant son départ pour Sydney, et qui nomme Aladoua Amada comme vice-président de la CENI. La décision du chef de l’Etat n’a cette fois pas suivie la proposition de la réunion du CNDP puisqu’au sortir de sa rencontre du samedi 30 septembre, c’est sur la candidature de Idi Daouda qu’a porté finalement le choix du Conseil version majorité.

Il est vrai que ce choix  n’a pas fait consensus même au sein de la mouvance présidentielle puisque l’APR, l’autre aile dirigée par le MNDS avait contesté la décision du PNDS d’écarter le constitutionaliste Amadou Hassan Boubacar arrivé premier à l’issue de la phase de la présélection.

C’est peut-être pour atténuer la polémique que le choix du président Issoufou s’est finalement porté sur le Pr Aladoua Amada, ce qui ne manquerait pas de faire grincer quelques dents au sein de la mouvance présidentielle.

Actuniger.com

 

Commentaires   

-3 #1 Redouane Daoud 10-10-2017 09:57
Encore unevfois de plus le Président de la République Issoufou Mahamadou prouve qu'il est un homme de consensus.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Djogol kultur 10-10-2017 23:10
le ministre de la renaissance fait tout sauf le travail confie a lui par le P.R. la culture renaissance ou pas c'est d'abord la production culturelle qui doit etre soutenue et améliorée. il y un fond sur le budget national destine a encourager ceux qui effectivement produit une oeuvre. depuis qu'il est a la tete de ce ministère, le nabot n'a rien fait en ce sens.tout le budget du ministère est consacre a ses déplacements dans lesquels il ne fait raconter sa vie. c'est traître a la cause du président issoufou . il doit partir de ce ministère..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Djafarou Matto 12-10-2017 13:31
La disqualification de Amadou Hassan Boubacar n'a rien d'étonnant puisque ce dernier a démontrer de façon explicite et obscène qu'il déteste le régime en place. Si le monsieur en question s'est limité à critiquer objectivement la gestion des affaires publiques , il n'aurait fait que son devoir de citoyen et exploiter sa liberté d'expression consacrée par la constitution du Niger, mais il n'en est rien de tel.
nous avons aussi appris la stigmatisation de la décision émanant de la reunion du CNDP par l'opposition politique au Niger. La mauvaise foi quand tu nous tiens! Suite à la convocation du conseil National de Dialogue Politique, l'opposition a choisi l'option chaises vides en boycottant les travaux du Conseil, dès lors , en toute logique on peut en déduire qu'ils renoncent à tous liés aux travaux. En effet , ils doivent s'assumer et regarder les choses suivre leur cours normal.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Bali Da Dama 12-10-2017 16:33
Ce choix du President rassure tout le monde
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

280x300Canal Janvier

Lutte Traditionnelle 600X600px

EcoStartup-min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

L’opposition constate « sans surprise » la dégradation du climat social

14 janvier 2018
L’opposition constate « sans surprise » la dégradation du climat social

FRDDR- NATIONAL Communiqué de Presse N°001 / FRDDR / 2018  Le FRDDR a suivi avec inquiétude l’évolution de la situation créée suite à l’organisation du trente neuvième championnat de lutte...

PNDS TARAYYA : Discours du Président à l'occasion de la commémoration du 27e anniversaire du Parti

14 janvier 2018
PNDS TARAYYA : Discours du Président à l'occasion de la commémoration du 27e anniversaire du Parti

Camarades membres du CEN, Chers amis leaders des partis membres de la MRN, Chers amis Leaders des partis de l'APR, Chers camarades, militants et sympathisants du PNDS- Tarayya, Chers invités,...

CABINET PRN: Le général Iro Oumarou, nouveau chef d’Etat-major particulier du président Issoufou

13 janvier 2018
CABINET PRN: Le général Iro Oumarou, nouveau chef d’Etat-major particulier du président Issoufou

La réorganisation de la hiérarchie militaire à laquelle vient de procéder le Président de la République n’a pas épargné son cabinet militaire. A la suite de la nomination, ce vendredi...

La BAD accorde une aide budgétaire de plus de 28 milliards FCFA au Niger

13 janvier 2018
La BAD accorde une aide budgétaire de plus de 28 milliards FCFA au Niger

Le Niger vient d’obtenir une enveloppe de 43 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) sous forme d’une aide budgétaire. Il s’agit à travers cet appui, d’aider...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 12 JANVIER 2018

12 janvier 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 12 JANVIER 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 12 janvier 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Fake news : Bazoum n’est pas encore nommé premier ministre

12 janvier 2018
Fake news : Bazoum n’est pas encore nommé premier ministre

Le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur, Bazoum Mohamed, a catégoriquement démenti la rumeur qui faisait état de sa nomination au poste de premier ministre.  « Cette histoire de ma nomination...