jeudi, 22 février 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

St VALENTIN 851X315px min

villa a louer KK min

Brigi Rafini photo Actuniger

Le Gouvernement du Niger a suivi avec étonnement l’information relayée sur RFI dans son émission "Appels sur l’actualité" du vendredi 25 août 2017 faisant état d’une plainte contre l’Etat du Niger sur une supposée somme versée pour livrer un des fils Kadhafi, en l’occurrence Saadi Kadhafi ayant trouvé refuge à Niamey après les événements de 2011 en Libye.

Le Gouvernement du Niger déplore la légèreté avec laquelle ces allégations sont relayées par les médias d’une manière générale et tient à rappeler qu’il a accordé l’asile au fils Kadhafi pour des raisons humanitaires. Toute chose qui exigeait de lui qu’il s’abstienne de tout comportement ou acte pouvant nuire aux relations de bon voisinage qui unissent le Niger et les nouvelles autorités libyennes.

À l’épreuve des faits, il est apparu que ces consignes de neutralité n’ont pas été respectées par le fils Kadhafi. En effet, à plusieurs reprises, les services compétents ont eu à attirer l’attention de Saadi Kadhafi sur la nécessité pour lui de ne pas utiliser le territoire du Niger comme base arrière d’un mouvement insurrectionnel contre les autorités libyennes.

De guerre lasse et après avoir obtenu des garanties sérieuses que Saadi Kadhafi bénéficiera d’un traitement et d’une justice équitables, le Gouvernement du Niger a consenti à le remettre entre les mains des autorités libyennes. C’est le lieu ici de dire avec force qu’il n’a jamais été question de versement d’une quelconque somme à l’Etat du Niger pour le rapatriement du fils Kadhafi.

Du reste, le Gouvernement déplore le non-respect des engagements pris par la partie libyenne quant au sort qui a été réservé au fils Kadhafi après son rapatriement.

En tout état de cause, le Gouvernement du Niger tient à démentir catégoriquement ces allégations dénuées de tout fondement, selon lesquelles il a été "payé la somme de 4 milliards de dollars pour livrer Saadi Kadhafi" et se réserve le droit de porter plainte suite à cette grave accusation.

Fait à Niamey, le 26 août 2017

Le service de presse du Premier ministre

 

Commentaires   

+7 #1 Hum 27-08-2017 11:50
Cela est un argument trop falacieux , vous avez beaucoup de choses dans la conscience et devant l histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 zig 27-08-2017 13:06
Que Dieu nous coorde la chance de voir la fin de l'odieu regime du malefique mahamdou issoufou afin de faire la lumiere sur l'ampleur du mal qu'il a fait au niger et aux nigeriens sans parler du reste du monde.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 zakou 27-08-2017 14:53
Du reste, le Gouvernement déplore le non-respect des engagements pris par la partie libyenne quant au sort qui a été réservé au fils Kadhafi après son rapatriement.
Tout est dit
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 naroua 27-08-2017 15:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Hum :
Cela est un argument trop falacieux , vous avez beaucoup de choses dans la conscience et devant l histoire.

C'est parcequ'ils sont depourvus de conscience qu'ils en sont la avec toutes ces affaires qui vont les poursuivre jusque dans leurs tombes. Inch Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 MAIGA One 27-08-2017 19:56
Quel malheur pour le Niger que son image soit tombée si bas avec l'avènement des actuelles autorités! Que de comportements indignes. Il est certain que notre gouvernement n'osera jamais porter plainte! Que DIEU aide le Niger a le dégager de toute calamité abaissant son image.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 malik 28-08-2017 00:14
Ce qui prouve une fois encore que Les gouvernant actuel du niger son des amateur et vont certainement finir male
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 babague 28-08-2017 09:05
Vous n'êtes qu'un tas de cupides,vous avez livré le fils de quelqu'un qui fut un ami du Niger toute sa vie.Si SAADI KHADAFI avait eu le réflexe de venir se réfugier au Niger,c'était parce qu'il pensait que vous étiez de vrais amis ,que le Niger était sa maison où il pouvait être en sécurité.Hélas!tas d'hypocrites que vous étiez l'aviez livré aux mêmes terroristes qui ont assassiné son père.Vous n'êtes pas plus que ces gens là.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 rien 28-08-2017 09:43
le service de presse de la primature n'est pas le gouvernement. Il a un porte parole. Le problème du régime, c'est la communication qui n'est pas bonne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 TMM 28-08-2017 10:26
evidement ils avient cru que le fils Kaddafi serait execute des son arrivee , et la il a survecu et il a commence a parler , devoiler les secrets. ce n est qu`un debut, tout va se savoir
ce n est pas une question de communication juste que le soleil est sorti
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Sung 24-10-2017 02:31
Pretty nice post. Ι juѕt stumbled upon your blog and ᴡanted to saʏ that I'vе truly enjoyed browsing yoᥙr blog posts.
Іn any case Ι'll be subscribing to your feed and I hope yοu writе
agaіn ᴠery soon!

my weblog: android app market: https://www.okulanda.com/ads/apple-out-to-renew-apple-apple-iphone-frenzy-at-age-10/
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ALM web 302x534px min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

St VALENTIN 960X960px min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le président Issoufou appelle la CEDEAO à redoubler d’efforts pour la création de la monnaie unique en 2020

21 février 2018
Le président Issoufou appelle la CEDEAO à redoubler d’efforts pour la création de la monnaie unique en 2020

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE LA CINQUIEME REUNION DE LA TASK FORCE PRESIDENTIELLE SUR LE PROGRAMME DE LA MONNAIE UNIQUE...

Discours « ethnique » chez les hommes politiques : Le retour des manipulateurs de conscience !

18 février 2018
Discours « ethnique » chez les hommes politiques : Le retour des manipulateurs de conscience !

La dernière « sortie ratée » de Hama Amadou sur Vox Africa le vendredi 2 février passé et celle plutôt pathétique et burlesque du « vieux » Sanoussi Jakou sur Anfani Niamey quelques temps...

CEDEAO : la nouvelle feuille de route pour la monnaie unique bientôt examinée

17 février 2018
CEDEAO : la nouvelle feuille de route pour la monnaie unique bientôt examinée

Le 21 février prochain, les chefs d'Etat ivoirien, ghanéen, nigérien et nigérian examineront ensemble le programme de la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la Communauté...

COLLECTIVITÉS LOCALES : plusieurs maires révoqués pour mauvaise gestion

17 février 2018
COLLECTIVITÉS LOCALES : plusieurs maires révoqués pour mauvaise gestion

Le Conseil des ministres du vendredi 16 février a pris plusieurs décisions relatives aux collectives locales et qui se sont traduites par la révocation de certains maires pour mauvaise gestion.

185 milliards de FCFA recherchés pour assister environs 1,8 million de personnes en 2018 au Niger

16 février 2018
185 milliards de FCFA recherchés pour assister environs 1,8 million de personnes en 2018 au Niger

Le Premier Ministre, Brigi Rafini a lancé officiellement ce jeudi, le plan de réponse humanitaire 2018 pour le Niger. La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, des...

BAZOUM MOHAMED : « Le 4 mars, on va leur montrer qu’on est plus nombreux qu’eux » (vidéo)

16 février 2018
BAZOUM MOHAMED : « Le 4 mars, on va leur montrer qu’on est plus nombreux qu’eux » (vidéo)

Les partis politiques membres de la Majorité présidentielle (MRN et APR) ont rendu public une déclaration le mercredi 14 février. A cette occasion, le président du PNDS Tarayya, Mohamed Bazoum,...