samedi, 20 janvier 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Lutte Traditionnelle 900X375px

copa 22mars 2016

COALITION POLITIQUE POUR L’ALTERNANCE (COPA 2016) DU 22 MARS 2016

Réunie en session ordinaire de la Conférence de ses leaders ce jour mardi 22 mars 2016, la Coalition pour l’Alternance 2016 (COPA 2016), après un examen approfondi de la situation politique du pays au sortir du second tour de l’élection présidentielle, fait la déclaration suivante :

Militantes et militants, chers compatriotes, 


On aura tout vu à l’occasion des élections nigériennes de 2016 en termes de violations de la constitution, des lois électorales des traités et accords internationaux auxquels notre pays a souscrit, d’inféodation des institutions chargées du processus électoral en particulier la CENI et la Cour Constitutionnelle, des dysfonctionnements des opérations électorales, de violations des lois, d’anéantissement des principes de droit et de perversion des valeurs républicaines. 
Dans un contexte sous régional marqué par la tenue de scrutins dans nombre d’Etats, notre pays et son peuple subissent à leur corps défendant la malédiction d’un régime irresponsable, dangereusement obnubilé par la conservation du pouvoir, fût-il au détriment de la légalité et du respect de la souveraineté populaire. Le pouvoir en place a crevé tous les plafonds d’atteintes à la démocratie, en entrainant notre pays dans une parodie électorale qui nous vaut hélas, mépris, humiliation et déshonneur. 
Militantes et militants, chers compatriotes, 
Aujourd’hui, grâce à Allah qui nous a inspiré dans notre option judicieuse du boycott actif, la vérité est criarde : le Peuple nigérien a dit clairement NON ! NON au régime de Issoufou Mahamadou qui a divisé notre pays de manière profonde et plongé le Niger, deux années successives, au rang de dernier de la planète en termes d’indice de développement humain (IDH). La désaffection des électeurs nigériens pour le second tour du scrutin présidentiel est implacable. Son constat ne souffre d’aucune ambigüité que des observateurs privilégiés ont largement traduit dans tous les formats. Selon la remontée des informations de terrain, le taux national pondéré de participation est de 11,05%.
La COPA 2016, au nom de son candidat et au nom de tous les leaders, tient à remercier vivement le Peuple nigérien d’avoir choisi pour la seconde fois en un mois, de dire NON au déni de justice et à la violation des lois de la république. Ce comportement d’une rare noblesse traduit la maturité du peuple nigérien et son attachement à la démocratie et à la justice. Merci, merci vaillant peuple nigérien.
Bien sûr, comme à son habitude et comme au premier tour, le régime se fera aider à coup d’arguments corrupteurs et tentera, par tous les moyens et toute l’alchimie des contrevaleurs républicaines, de transformer le désaveu populaire en victoire. 
Déjà, à travers les éléments de langage éhontés que distille le PNDS et les statistiques saugrenues que diffuse la CENI de Boubé Ibrahim, se distinguent clairement les indices indiscutables d’une seconde confiscation de la volonté populaire qui sera sans doute légitimée par la Cour constitutionnelle. 
Devant le simulacre de vote auquel on a assisté au cours des trois scrutins, nous restons très inquiets par rapport aux déclarations « à la sauvette » des observateurs qui reprennent en chœur que les élections se sont bien déroulées car elles l’ont été dans la paix et la sérénité. Mais une élection se vole aussi lorsque le droit aux recours juridictionnels (droit à la défense, droit de la défense) est nié, vidé de son sens ou tout simplement ignoré. 
Aujourd’hui, au Niger et du seul fait de Issoufou Mahamadou, toutes les conditions de la violence et du chaos sont réunies, mais la COPA 2016 continue patiemment à construire la paix. Mais attention, les crises post électorales ont souvent été facilitées par des observateurs qui ont constaté la sérénité comme un indicateur de bonnes élections alors qu’en leur âme et conscience, ils ont été témoins des irrégularités les plus inacceptables.
Militantes et militants, chers compatriotes, 
Les choses sont très claires : ce jour 22 mars 2016, nous sommes au jour J-9. Dans neuf (9) jours, notre pays n’aura plus de Président légitime. Aucun artifice juridique ne nous fera reconnaître les faux résultats concoctés d’un scrutin tortueux. Personne ne nous fera accepter une mascarade électorale dans laquelle l’expression de la volonté populaire, la vérité et la justice sont défigurées. A partir du 1er avril 2016, la COPA revendiquera la légalité républicaine au nom de la souveraineté populaire.
Militantes et militants, chers compatriotes, 
Il vous souviendra que le 17 mars 2011, à l’issue de la proclamation des résultats globaux provisoires du scrutin présidentiel deuxième tour, le candidat SEINI OUMAROU a reconnu dans une déclaration solennelle, le 18 mars 2011, sa défaite, félicité le candidat ISSOUFOU MAHAMADOU et annoncé qu’il n’exercera aucun recours. Nonobstant ce renoncement à tout recours, le Conseil Constitutionnel de Transition a scrupuleusement observé les délais constitutionnels et légaux et n’a prononcé les résultats définitifs qu’à l’expiration desdits délais, soit le 1ier avril 2011 par arrêt n°012.
Au regard de tout ce qui précède, la COPA décide :
- 1 de soutenir la décision du candidat HAMA AMADOU, de son parti et des électeurs, d’exercer pleinement leurs droits de recours conformément à la constitution et les lois électorales en vigueur ;
- 2 informe les militantes, militants, sympathisantes, sympathisants et toutes les forces démocratiques que toute proclamation de résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, en violation des délais légaux de recours, comme elle l’a déjà fait au premier tour, constituera le point de départ à la résistance citoyenne conformément aux dispositions constitutionnelles et légales ;
- 3 réaffirme son rejet des résultats et des institutions qui seraient issus des trois scrutins ; 
- 4 demande la libération immédiate de tous les camarades injustement interpelés et incarcérés par le régime de ISSOUFOU MAHAMADOU ;
- 5 en appelle aux Forces de Défense et de Sécurité en vertu des dispositions constitutionnelles et républicaines, à n’exécuter aucun ordre manifestement illégal.
- 6 demande à nouveau à la communauté nationale et internationale de sortir de leur mutisme et de demeurer vigilante afin de faciliter l’instauration d’un climat de dialogue politique sincère et apaisé entre toutes les parties afin de faciliter une transition politique permettant d’organiser de nouvelles élections démocratiques, libres, crédibles, légitimes, transparentes et honnêtes.

Vive la COPA 2016,
Vive la République,
Que Dieu bénisse le Niger et son peuple. 
Je vous remercie !

 

Commentaires   

-3 #91 sawaba windizé 23-03-2016 17:14
Karo da karo, Salati (ou salade en français de France) n'a même pas un conseiller local, et c'est comme le nom de son parti, il est tout minuscule ''Labou Izé'' qui veut dire grain de sable dans ma langue natale. Il a tout intérêt car très bientôt, il doit prendre sa craie ou retourner définitivement à la permanence ''Labizé Nassara'', plutôt Labizé DanKassa ,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #92 issa 23-03-2016 17:46
Plusieurs alternatives:
1. Reprendre élections législatives et présidentielles
2. Reprendre élections législatives seulement
3. Mettre en place un Gouvernement de transition chargé 'ganiser de nouvelles élections;
3. Gouvernement large ouverture avec un poste de vice président pour l'opposition suite à une réforme constitutionnelle;
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #93 ICA 23-03-2016 17:50
Je suis desolé la COPA, il n'ya jamais de l'opposition comme la votre dans tte l'histoire de la democratie nigerienne,pourquoi pensez vs que si vous vous n'etes pas aux commandes de ce pays c'est la fin du monde,le niger va s'eclater? qui d'entre vs n'a pas occupé des postes de responsabilité au'est ce vs avez realisé, on aura tt vu, alors resaisissez vs e reconnaissez votre defaite....
Vive la Rennaissance acte 2
Vive le Niger
Que Dieu benisse notre cher pays
Je vous remercie
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #94 Le Nigérien 23-03-2016 17:50
La COPA, vous vous foutez réellement gens. Vous n'avez rien a exigé de personne. Si vous êtes inconscients, le peuple nigérien ne l'es pas. Vous voulez juste vous moquer des gens et faire preuve de manque d'imagination en parlant d'une transition politique et des nouvelles élections. Vous pensez que l'argent des élections pousse dans le sahara nigérien? Arretez vos conneries. SEM MI vous a tendu la main. Alors ne perdez pas cette chance sinon c'est nous qui allons vous foutre hors du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #95 Le Nigérien 23-03-2016 17:53
Citation en provenance du commentaire précédent de issa :
Plusieurs alternatives:
1. Reprendre élections législatives et présidentielles
2. Reprendre élections législatives seulement
3. Mettre en place un Gouvernement de transition chargé 'ganiser de nouvelles élections;
3. Gouvernement large ouverture avec un poste de vice président pour l'opposition suite à une réforme constitutionnelle;

Tu es vraiment bête. Reformer la constitution, créer un poste de vice président et l'attribuer à l'opposition. ca ne va pas la tête?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #96 sawaba windizé 23-03-2016 18:32
Citation en provenance du commentaire précédent de issa :
Plusieurs alternatives:
1. Reprendre élections législatives et présidentielles
2. Reprendre élections législatives seulement
3. Mettre en place un Gouvernement de transition chargé 'ganiser de nouvelles élections;
3. Gouvernement large ouverture avec un poste de vice président pour l'opposition suite à une réforme constitutionnelle;

Ne rêvez pas, rien de cela, c'est pas un gâteau à partager le Niger, le chef de file de l'opposition sera la seule personne à prendre en compte par l'Etat.

Citation en provenance du commentaire précédent de issa :
Plusieurs alternatives:
1. Reprendre élections législatives et présidentielles
2. Reprendre élections législatives seulement
3. Mettre en place un Gouvernement de transition chargé 'ganiser de nouvelles élections;
3. Gouvernement large ouverture avec un poste de vice président pour l'opposition suite à une réforme constitutionnelle;
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #97 sawaba windizé 23-03-2016 18:32
Toutefois sur la base de leurs compétences, j’exhorte le président IM à intégrer toute les compétences techniques dont regorge notre pays sans clivage politique pour l'accomplissement de sa mission. Il doit garder en tête qu'il joue sa dernière chance pour matérialiser de façon indélébile son nom dans l'histoire du progrès de notre pays. A l'opposition de comprendre qu'elle doit garder sa distance de la conduite politique des affaires du pays et favoriser l'accès de ses militants aux postes techniques ceci nous permettra de dissocier l’imputabilité politique de celle technique.
Vous avez optez de ne pas vous rallier au candidat IM, ne nous parlez pas d'option, elle unique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #98 Le Nigérien 23-03-2016 18:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Gafili :
Citation en provenance du commentaire précédent de Nounou :
Ceux crient à la victoire, souvenez vous que qu'en 2011, Seini Omar avait félicité le Président Issoufou. Aujourd'hui le Président Issoufou se retrouve dans une situation où il appelle les nigériens à la cohésion, c'est qu'il y a déjà un disfonctionnement. Souvenez vous que le même n'appellait pas Baaré comme Président après ses élections contestées ou Tandja après son Tazartché.

Bien raisonné et bien dit! Aujourd'hui cette félicitation est recherchée à prix de diamant mais ne peut-être obtenue! Aïe! Que ça fait mal de ne pas être félicité, ni par la COPA, ni par son candidat! Aucune autre félicitation ne peut valoir son pesant ' comme celle-là qui fait défaut. N'y a-t-il pas déjà malaise en la demeure? Dans le camp supposé des gagnants, au lieu de faire ...

On s'en fout de votre félicitation. C'est quand vous êtes une opposition légitime qu'on peut attendre une félicitation de votre part.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #99 Attamou Tessaoua 23-03-2016 21:24
une question à la COPA: à partir du 2 avril 2016 qui sera alors le PRESIDENT LEGITIME du Niger ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #100 cissé 1%Pyromane 24-03-2016 09:16
je suis écœuré d'entendre cissé le 1% appeler les nigériens à la désobéissance civile, lui qui n'a pas pu mobiliser plus de 1% des voix des nigériens, donnant ainsi raison à Bazoum. Ce qui est encore plus grave, c'est qu'il s'en prend à un régime qu'il a accompagné 5 ans durant de la manière la plus piètre jusqu'à à ce qu'il en soit chassé pour incompétence et insolence caractérisées. Que Salati ou Salatou s'en prenne au régime je comprends, que Seyni le fasse je comprends, mais quand cissé le fait de cette façon, en appelant les nigériens à la guerre civile, je suis effondré, et je demande à Issoufou Mahamadou de sortir les nombreux dossiers de détournements qu'il a accumulés au Ministère du Plan.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #101 cissé 1%Pyromane 24-03-2016 09:20
Nigériennes, Nigériens, savez-vous ou se trouvent les enfants de cissé? Ils ne seront jamais dans la rue avec les enfants des pauvres des bidonvilles de Niamey pour affronter les lacrymogènes, de même l'enfant unique de Hama ne sera jamais dans la rue aux cotés des badauds de Niamey pour affronter les fds qui protègent le régime et les institutions de la république; de même les enfants de seyni et de mahaman Ousmane ne seront jamais dans la rue chaude en ce mois d'avril pour provoquer les FDS. Because, ils sont tous en Europe et au canada en train d'etudier. Cissé doit vomir l'argent qu'il a détourné au Ministère du Plan, il ne doit pas sous aucun prétexte faire partie du Gouvernement d' nationale, il est incompétent, voleur, tribaliste, ethniciste, paresseux, glouton, pyromane; sa place est a koutoukalé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #102 viva_niger 24-03-2016 10:45
Coalition Pour Le Chaos
Donc à partir du 2 avril ,nous aurons comme président L'apatrides de COPA.
Vive la COPA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #103 Babban 24-03-2016 11:40
Délais toujours, j’aimerai qu’on fasse un retour en arrière. Pour les élections présidentielles de 2004 :
Pour le premier tour, la cour constitutionnelle a validé les élections présidentielles du 16 Novembre 2004 après réception des résultats provisoires de la CENI à la date du 20 Novembre 2004 (lettre N°448 du 20 Novembre 2004), le 25 Novembre 2004(Arrêt N°54/04/CC/ME du 25 Novembre 2004) soit 5 jours seulement sans pour autant attendre la fin du délais de recours qui était toujours de 15 jours dans les textes de l’époque.Pour le deuxième tour qui s’est tenu le 4 Décembre 2004, la cour a rendu les résultats le 17 Décembre 2004 (Arrêt N°57/04CC/ME du 17 décembre 2004), seulement 9 jours après réception des résultats provisoires de la CENI en date du 8 écembre 2004 (lettre N°475/P/CENI du 08 Décembre 2004), tout en sachant qu’il y’avait eu des réclamations et qu’elle n’a pas attendu l’épuisement du délais de réclamation avant de rendre ces arrêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #104 Alpha 24-03-2016 13:58
Comme à ses habitudes, l'opposition à laquelle MI tend la main n'est que ceux qui l'ont aidé à accéder au pouvoir: les Albadé, Moctar, Ibrahim, Labo, Moussa et autres. Il n' a d'ennemis que ses amis d'avant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #105 dan tahoua 25-03-2016 09:16
hama+ seyni + ousmane+ cissé= 17,73 +12,12 +6,25 + 1,49 =37,59¨%
Et avec çà ils trouvent que Issoufou est mal élu.
Ga hili ga doki puisque nous autres nous ne sommes pas nigériens et que nos voix ne comptent pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #106 dan madotchi 27-03-2016 18:46
Que les fds se mettent de côté une seule journée. On va se gnaga avec ces voyous et comme ça ils sauront quelle est leur vraie place. Après la raclée des urnes il leur faudra une bastonnade bien infligée et il resteront tranquille. Bande de couillons sans cervelle.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ALM_web_302x534px.jpg

 

280x300Canal Janvier

EcoStartup-min

Lutte Traditionnelle 600X600px

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 19 JANVIER 2018

19 janvier 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 19 JANVIER 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 19 janvier 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

L’opposition constate « sans surprise » la dégradation du climat social

14 janvier 2018
L’opposition constate « sans surprise » la dégradation du climat social

FRDDR- NATIONAL Communiqué de Presse N°001 / FRDDR / 2018  Le FRDDR a suivi avec inquiétude l’évolution de la situation créée suite à l’organisation du trente neuvième championnat de lutte...

PNDS TARAYYA : Discours du Président à l'occasion de la commémoration du 27e anniversaire du Parti

14 janvier 2018
PNDS TARAYYA : Discours du Président à l'occasion de la commémoration du 27e anniversaire du Parti

Camarades membres du CEN, Chers amis leaders des partis membres de la MRN, Chers amis Leaders des partis de l'APR, Chers camarades, militants et sympathisants du PNDS- Tarayya, Chers invités,...

CABINET PRN: Le général Iro Oumarou, nouveau chef d’Etat-major particulier du président Issoufou

13 janvier 2018
CABINET PRN: Le général Iro Oumarou, nouveau chef d’Etat-major particulier du président Issoufou

La réorganisation de la hiérarchie militaire à laquelle vient de procéder le Président de la République n’a pas épargné son cabinet militaire. A la suite de la nomination, ce vendredi...

La BAD accorde une aide budgétaire de plus de 28 milliards FCFA au Niger

13 janvier 2018
La BAD accorde une aide budgétaire de plus de 28 milliards FCFA au Niger

Le Niger vient d’obtenir une enveloppe de 43 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) sous forme d’une aide budgétaire. Il s’agit à travers cet appui, d’aider...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 12 JANVIER 2018

12 janvier 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 12 JANVIER 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 12 janvier 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...