mercredi, 25 avril 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
DIFFA : Mahamadou Bakabé (RDP Jama’a) nommé gouverneur de la région (Conseil des ministres). | Le Comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (CD/USN) lance un mot d’ordre illimité de suspension de toutes les activités académiques à partir de ce vendredi 20 avril 2018 et sur toute l’étendue du territoire national.| Abdourahamane Idé (JENOME) a lui bénéficié d’une liberté provisoire.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

Sebastien au milieu

L’ancien directeur des mines d’Areva a été mis en examen à Paris pour « corruption » dans l’enquête sur le rachat désastreux pour le spécialiste du nucléaire de la compagnie minière Uramin en 2007, a annoncé l’AFP hier samedi 7 avril, citant de sources proches du dossier.

Sébastien de Montessus a été mis en examen le 29 mars pour « corruption d’agent public étranger », « corruption privée » et « abus de confiance », des faits qu’il conteste.

Areva, devenu Orano, avait déboursé 1,8 milliard d’euros pour acquérir le canadien Uramin, mais l’exploitation des trois gisements de la société en Namibie, Afrique du Sud et Centrafrique s’était révélée beaucoup plus difficile que prévu. L’opération s’était transformée en gouffre financier et avait contraint Areva, fin 2011, à provisionner 1,5 milliard d’euros.

L’affaire est au coeur de deux informations judiciaires. Un volet comptable, dans lequel l’ex-patronne emblématique d’Areva, Anne Lauvergeon (2001-2011), a été mise en examen ainsi que deux ex-responsables, soupçonnés d’avoir présenté des comptes inexacts pour masquer l’effondrement de la valeur d’Uramin. L’autre enquête, dans laquelle « Atomic Anne » est témoin assistée, porte sur des soupçons d’escroquerie et de corruption lors de l’acquisition de la compagnie minière.

« Les juges s’interrogent notamment sur plusieurs opérations »

C’est dans ce volet que Sébastien de Montessus vient d’être mis en examen. « Les juges s’interrogent notamment sur plusieurs opérations cherchant à savoir si elles auraient pu dissimuler d’éventuels détournements de fonds », a indiqué une des sources proches du dossier. Notamment deux contrats dans lesquels Areva a déboursé au total près de 6,9 millions de dollars en 2009 et 2010 en faveur du groupe minier namibien United Africa Group (UAG).

Les magistrats s’interrogent également sur des versements mensuels de 10.000 dollars en 2008 et 2009 au ministre namibien du Commerce et de l’Industrie de l’époque, l’actuel président Hage Geingob. Sébastien de Montessus est aussi suspecté d’avoir joué les intermédiaires dans la vente d’un luxueux yacht, le Cape Arrow, pour laquelle il aurait perçu un virement de 750.000 euros.

Dans ce volet, Olivier Fric, mari d’Anne Lauvergeon, est mis en examen pour délit d’initiés, soupçonné d’avoir spéculé sur le titre Uramin lors de son rachat en profitant d’informations privilégiées. Ses liens avec un financier belge Daniel Wouters sont également au coeur des investigations. Ce dernier, recruté en 2006 par Areva comme responsable du développement et des acquisitions de sa division mines, a joué un rôle clé dans le rachat d’Uramin. Placé en garde à vue cette semaine, il devrait être convoqué prochainement par les juges d’instruction financiers, selon une des sources.

Sources AFP ET Challenges.fr

Commentaires   

-1 #1 harouna 08-04-2018 19:56
"il n'a pas de corrompus sans corrupteurs.. debarassez-vous des corrupteurs et ll n'y aura plus de corrompus" (Thomas Sankara)
n'est-ce pas ce meme type et ses semblables corrompus d'Areva qui avait sequestrer Massaoudou Hassoumi dans le bar d'un hotel a Paris au debut du 1er mandat de Issoufou et lui faire signer des papiers annulants les acquis du Vieux Tandja sur les ressources que Areva doit au Niger?. le meme qui avait fait transiter les 200 milliards illicites vers Dubai par le biais du Tresor Nigerien sous le couvert de Hassaoumi Massaoudou.. debarassez-vous des corrupteurs et il n'y aura plus de corrompus
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue

24 avril 2018
Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue

Vincent Bolloré et Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré depuis 2006, ont été placés en garde à vue, ce mardi 24 avril, dans le cadre d’une information judiciaire portant...

Mali: nouveaux tirs d'obus à Tombouctou

23 avril 2018
Mali: nouveaux tirs d'obus à Tombouctou

Une semaine après l'attaque jihadiste contre les camps de la Minusma et de la force française Barkhane à Tombouctou, de nouveaux tirs d'obus ce dimanche ont été tirés en direction...

Sénégal : plusieurs leaders de l’opposition arrêtés en marge du vote d’une loi controversée

20 avril 2018
Sénégal : plusieurs leaders de l’opposition arrêtés en marge du vote d’une loi controversée

Les leaders de l'opposition Idrissa Seck et Malick Gakou ont été interpellés ce matin par les forces de l'ordre. Ils se rendaient à un rassemblement interdit devant l'Assemblée nationale, où...

Etats-Unis: 7 morts et 17 blessés dans une mutinerie dans une prison de Caroline du Sud

16 avril 2018
Etats-Unis: 7 morts et 17 blessés dans une mutinerie dans une prison de Caroline du Sud

Sept détenus sont morts et 17 autres ont été blessés dans une mutinerie survenue dans une prison de haute sécurité de Caroline du Sud, ont indiqué lundi les services de l'administration pénitentiaire...

Mali : La MINUSMA et Barkhane repoussent des attaques terroristes de grande ampleur à Tombouctou

16 avril 2018
Mali : La MINUSMA et Barkhane repoussent des attaques terroristes de grande ampleur à Tombouctou

Le 14 avril, les forces de la MINUSMA et les forces françaises à Tombouctou ont contré une attaque particulièrement complexe et sournoise de la part des groupes armés terroristes.

Nigeria : le président Buhari briguera un second mandat en 2019

9 avril 2018
Nigeria : le président Buhari briguera un second mandat en 2019

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé lundi son intention de se présenter pour un second mandat lors des élections générales prévues en février 2019. Âgé de 75 ans, il...