samedi, 20 janvier 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Lutte Traditionnelle 900X375px

militaires ivoiriens min

 Le ras le bol militaire contre le commandant du Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles (CCDO) de Bouaké s'est une nouvelle fois exprimé par des tirs mardi soir à Bouaké.

Aux alentours de 20HTU, des éléments du Bataillon d’artillerie sol sol (BASS), plus d'une vingtaine selon nos informations, se sont dirigés vers la base du CCDO située dans le quartier dit "Soukoura" pour exiger le départ de son commandant, le lieutenant Traoré Amoudé. Quelques tirs en l'air ont surgi pour appuyer la manifestation.

Les militaires dénoncent des manœuvres orchestrées, selon eux, par ce dernier, en vue de nuire à leur image et les sanctionner par la hiérarchie.

«Ils (CCDO, ndlr) font plein de faux coups contre nous, quand ils ont besoin d’argent ils racontent du n’importe quoi sur nous autres à la présidence à Abidjan pour recevoir un peu d'argent, après on se voit être menacé de sanction pour rien, on n'en peut plus, on veut que ce type (Traoré Amoudé, ndlr) dégage de Bouaké, c'est lui qui est derrière tout ça on le sait, et qu'ils envoient un vrai chef intègre pour gérer le CCCDO ici » explique à KOACI un élément excédé du BASS joint par téléphone.

Il donnera en exemple, sans pour autant nous livrer plus amples détails, une récente affaire de présumée cache d'arme qui, après enquête de la hiérarchie, se révélera infondée.

Plus tôt dans la matinée les éléments du BASS ont en deux fois tenté une médiation auprès des éléments du 3ème bataillon d’infanterie. Ces derniers décideront de ne pas s'associer à la manifestation de colère du soir.

«On sait que les type du CCDO montent des faux coups pour nous accuser de choses graves, on en a même les preuves, nos frères d'armes du BASS sont venus à deux reprises ce matin au camp, mais on a pas suivi » nous indique sans en dire plus, un soldat du 3ème bataillon d'infanterie joint.

Alors que les manifestations de colère se succèdent, reste à savoir si, pour un retour au calme, les jours de Traoré Amoudé sont désormais comptés à Bouaké ?, à suivre.

KOACI

Ajouter un Commentaire

ALM_web_302x534px.jpg

 

280x300Canal Janvier

EcoStartup-min

Lutte Traditionnelle 600X600px

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Côte d'Ivoire: quinze années de prison pour l'ex-ministre Lida Kouassi

19 janvier 2018
Côte d'Ivoire: quinze années de prison pour l'ex-ministre Lida Kouassi

Après trois heures de délibéré jeudi 19 février à Abidjan, la Cour d’assises a prononcé une peine de 15 ans de prison pour l’ex-ministre Moïse Lida Kouassi et ses trois...

Envoi de militaire au Niger : Le parlement italien donne son feu vert

18 janvier 2018
Envoi de militaire au Niger : Le parlement italien donne son feu vert

Le Parlement italien a approuvé mercredi l'intensification de sa présence militaire en Libye ainsi que le déploiement de soldats au Niger, afin de lutter contre le flux de migrants et...

Liberia: Ellen Johnson Sirleaf exclue de son parti

14 janvier 2018
Liberia: Ellen Johnson Sirleaf exclue de son parti

Au Liberia, la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf a été exclue du Parti de l'Unité avec quatre autres membres. Une décision qui fait suite aux rumeurs de soutien de la...

«Pays de merde»: des dirigeants africains s'élèvent contre les propos de Trump

13 janvier 2018
«Pays de merde»: des dirigeants africains s'élèvent contre les propos de Trump

Donald Trump a taxé jeudi les pays africains et Haïti de « pays de merde » et depuis, les réactions se multiplient au plus haut niveau : le Haut-Commissariat de l'ONU aux...

PROPOS RACISTES DE TRUMP : Macky Sall fait convoquer l’ambassadeur des USA au Sénégal

12 janvier 2018
PROPOS RACISTES DE TRUMP : Macky Sall fait convoquer l’ambassadeur des USA au Sénégal

Après les propos choquants du président américain Donald Trump qui qualiþe Haïti et certains pays d’Afrique de «pays de merde», le président du Sénégal a fait convoquer l'ambassadeur des EtatsUnis...

Donald Trump et les « pays de merde »

12 janvier 2018
Donald Trump et les « pays de merde »

Selon plusieurs médias américains, le président s'est emporté lors d'une réunion avec des parlementaires sur l'immigration. Donald Trump dément fermement. Donald Trump a-t-il réellement qualifié certains pays de « pays de merde » ?...